Le 1er biocarburant aux algues testé en France

  • A
  • A
Partagez sur :

Une société de biotechnologies industrielles basée à Libourne, en Gironde, annonce avoir testé avec succès un biocarburant à base de microalgues sur un véhicule de série sans adaptation. Fermentalg, une entreprise fondée en 2009, a produit des litres de biodiesel incorporant 7% de biocarburant d'algues, une première en Europe. Des essais ont été réalisés fin novembre avec un véhicule utilitaire de marque française, sous contrôle d'un huissier.

"Le biocarburant de troisième génération produit par Fermentalg est conforme à la norme européenne EN 14214, qui permet sa commercialisation en France", précise Fermentalg dans un communiqué, et est aussi compatible avec l'ensemble du parc automobile en circulation, "sans aucune restriction". "Ce respect des normes a été validé par un laboratoire d'analyse des produits pétroliers accrédité Cofrac (Comité français d'accréditation-NDLR)", ajoute Fermentalg.

La société dit se placer ainsi comme un pionnier en Europe pour les algocarburants. "Ces premiers pas couronnés de succès dans le biodiesel confirment l'énorme potentiel des microalgues pour la production de biocarburants de troisième génération", souligne Pierre Calleja, fondateur et PDG de Fermentalg.

Selon l'entreprise, ce biocarburant offre "un impact environnemental contrôlé et l'absence de pression sur les denrées alimentaires" car les microalgues se nourrissent de sous-produits de l'industrie agroalimentaire ou chimique. Pour la société girondine, "produire ces biocarburants permettra (...) de réduire la facture pétrolière tout en réduisant les émissions de gaz à effet de serre".