Lait : vers une solution au niveau européen ?

  • A
  • A
Lait : vers une solution au niveau européen ?
Partagez sur :

Paris et Berlin vont faire des propositions communes pour une "nouvelle régulation européenne du marché laitier".

"La crise actuelle n'est pas une crise du lait en France, la crise actuelle est une crise du lait en Europe et dans le monde", a diagnostiqué lundi Bruno Le Maire. Dans la foulée, le ministre de l’Agriculture a annoncé qu’il ferait, avec son homologue allemand, des propositions communes le 7 septembre prochain, à l’occasion du Conseil de l'Agriculture. Objectif : tenter de mettre en place une "nouvelle régulation européenne du marché laitier".

Les producteurs laitiers français et ceux d'autres pays européens, dont l’Allemagne, multiplient les actions depuis des mois pour dénoncer la baisse du prix du lait qui leur est payé. Lundi, une trentaine de militants de la Confédération paysanne et leurs vaches ont encore bloqué le trafic des tramways dans le centre de Saint-Etienne, dans la Loire.

A quoi pourrait ressembler ce plan "lait" au niveau européen ? Si Bruno Le Maire a indiqué lundi qu’il refusait de laisser le marché laitier "aux seules forces de la concurrence", il a aussi immédiatement prévenu : il n’y aura pas de retour "à des prix administrés et à des quotas".

Le diagnostic établi par Bruno Le Maire lundi est pourtant très grave : l'agriculture traverse "la crise économique la plus grave de ces trente dernières années", a affirmé le ministre.