Lagarde : "notre croissance se porte bien"

  • A
  • A
Lagarde : "notre croissance se porte bien"
@ EUROPE1
Partagez sur :

EXCLU - Christine Lagarde s’est réjouie sur Europe 1 de la reprise de la croissance et de l’emploi.

"Un magnifique +0,6%". La ministre de l'Economie et de l'Emploi Christine Lagarde a divulgué sur Europe 1 vendredi matin les chiffres de croissance de l’économie française au deuxième trimestre. "C’est trois fois mieux qu'au premier trimestre puisque l'Insee a légèrement révisé la croissance du premier trimestre" à 0,2%, s'est réjouie la ministre. "Je crois qu’on est en train d’entrer dans cercle vertueux avec une consommation soutenue, une reprise des investissements et la création d’emplois."

"Notre croissance se porte bien", s’est félicitée Christine Lagarde. Elle a ajouté que les prévisions d’une croissance de +1,4% pour l’année 2010 se réaliseraient. "Si on ne faisait que 0,2% aux troisième et quatrième trimestres, on tiendrait notre prévision. Donc cette croissance du deuxième trimestre est vraiment très encourageante", a-t-elle expliqué.

La prévision du gouvernement d'une progression du PIB de 2,5 % en 2011 est jugée peu crédible par la plupart des économistes. Sur cette question, la ministre a botté en touche et expliqué que ce n’était "pas l'actualité du jour".

Créations d’emploi

Christine Lagarde a également annoncé 35.000 créations nettes d’emplois au deuxième trimestre, soit + 0,2 %. Elles se situent "essentiellement dans le secteur tertiaire" et "une reprise de l’intérim" a également eu lieu. Mais "on a toujours un peu de destruction d'emploi industriel", a-t-elle ajouté, 17.000 emplois de moins.

Entre le deuxième trimestre 2009 et le deuxième trimestre 2010, la France a cependant encore subi des destructions nettes d'emplois (-0,2%, soit -26.800 emplois) mais à un rythme ralenti comparé aux trimestres précédents, selon l'estimation réalisée par l'Insee et la Dares, susceptible d'être révisée.

Nage et Corse

Christine Lagarde a répondu aux questions de Thierry Guerrier depuis la Corse où elle s'adonne à la natation et suit de près les exploits de l'équipe de France à Budapest.