Lagarde au FMI, "une victoire pour les femmes"

  • A
  • A
Lagarde au FMI, "une victoire pour les femmes"
Christine Lagarde est la première femme à occuper le poste de directeur général du FMI.
Partagez sur :

La Française est la première femme à occuper le poste de directeur général du FMI.

Christine Lagarde a été désignée mardi soir comme directeur général du Fonds monétaire international, ou plutôt comme directrice générale du FMI... La Française est en effet la première femme à occuper ce poste. "Une victoire pour les femmes", selon elle.

"Une victoire pour les femmes"

La ministre, qui devra bientôt laisser son portefeuille pour partir à Washington, a raconté sur TF1 que "l'entretien [qu'elle a] passé au conseil du Fonds monétaire international rassemblait les 24 administrateurs. Il n'y avait pas une seule femme dans le groupe des 24". "Et quand je me suis sentie ainsi interrogée pendant trois heures par 24 messieurs, je me dis dit que c'était bien que les choses changent un peu", a-t-elle ajouté.

Sur Twitter, deux de ses collègues au gouvernement ont également insisté sur le fait que Christine Lagarde est la première femme à la tête du FMI en adressant leurs félicitations à Christine Lagarde. "Bravo à Christine Lagarde, nommée DG du FMI. Et 1ère femme à occuper ce poste !", s'est ainsi enthousiasmée Nathalie Kosciusko-Morizet, la ministre de l'Ecologie.

Quant à Valérie Pécresse, la ministre de l'Enseignement supérieur, c'est par les "hashtags" qu'elle tire son chapeau à Christine Lagarde. "Christine Lagarde nommée haut la main au FMI, bravo! #fiertéfrançaise #1èrefemme", a-t-elle twitté.

Les hommes satisfaits aussi

Du côté de la gent masculine aussi, on salue l'élection d'une femme à ce poste. François Sauvadet, le président du groupe Nouveau Centre à l'Assemblée, a souligné qu'"après avoir été la première femme ministre de l'Economie et des Finances, Christine Lagarde devient la première femme à la tête d'une organisation internationale". "Elle le doit tout d'abord à son formidable travail depuis quatre ans à la tête du ministère de l'Economie et des Finances et surtout à son exemplaire gestion de la crise financière", a-t-il poursuivit.