La très chère vie des Franciliens

  • A
  • A
La très chère vie des Franciliens
Les Champs-Élysées, symbole de Paris.@ PATRICK KOVARIK / AFP
Partagez sur :

Le coût de la vie est plus élevé en Île-de-France que partout ailleurs en Métropole. L'écart de prix moyen est de 9% selon une étude de l'Insee.

Les prix en région parisienne sont en moyenne 9% plus élevés qu'en province, principalement à cause du coût des loyers. Une étude de l'Insee publiée jeudi révèle les écarts de prix des biens et services entre la province et la région parisienne sur le mois de mars 2015. Ainsi, si un ménage provincial s'établissait à Paris en conservant son niveau de vie, son budget à la consommation augmenterait de 9,2%. Le niveau général des prix à la consommation est 8,8% plus élevés en région parisienne que dans les autres régions, hors Corse.

Le logement fait la différence. A l'inverse, un ménage parisien déménageant en province diminuerait naturellement son budget consommation de 7,8%. Dans les faits, les ménages "adaptent leur consommation en fonction de l'offre et des prix disponibles", note l'étude.

Les dépenses relatives au logement, représentant 14% du budget des ménages métropolitains en France, marquent les écarts les plus élevés. A Paris, les loyers sont supérieurs de 48,9% à ceux de la province et les dépenses relatives au logement (eau, entretien, gaz, électricité) de 6,2%.

Des salaires également plus élevés. L'écart entre les prix sur le territoire métropolitain est également marqué par les services de santé, de loisirs et d'hébergement, à nouveau plus chers dans l'agglomération parisienne. Le décalage persiste concernant l'alimentation, la restauration, les transports, les meubles et vêtements mais est moins important. Ainsi, les prix des cafés et restaurants dépassent de 5,4% ceux de la province et les vêtements et meubles sont 2,9% plus élevés à Paris.

Selon l'Insee, l'ensemble de ces différences est "à mettre en regard des différences de rémunération entre régions": le salaire horaire net moyen d'un ouvrier est 8 à 10% plus élevé en Ile-de-France.