La SNCF repasse "dans le vert" en 2010

  • A
  • A
La SNCF repasse "dans le vert" en 2010
@ EUROPE 1
Partagez sur :

Après une année 2009 difficile, la SNCF va mieux et Guillaume Pepy a tenu à le faire savoir.

"La SNCF n’aura pas enregistré de perte au premier semestre 2010, elle est donc dans le vert. C’est donc une tendance positive mais je ne crie pas victoire", a déclaré le PDG de la SNCF, invité dimanche du Grand Rendez-Vous Europe 1 – Aujourd’hui en France.

L’entreprise, qui doit publier mardi ses résultats semestriels, sera bénéficiaire "de manière tellement petite que nous ne sommes pas aujourd'hui satisfaits. Il faut que la SNCF puisse dégager des marges", a poursuivi Guillaume Pepy, qui ambitionne "une marge de 10 % du chiffre d’affaire".

"Il y a de vrais signes de reprise: les transports de marchandises sont bien repartis" s'est-ilfélicité :

La SNCF, qui "investi 4 milliards d’euro chaque année", continue donc son développement, et notamment à l’international.

"Nous voulons plus d’Europe"

Avec l’ouverture à la concurrence sur les rails de l’Union européenne, la SNCF s’est lancé sur plusieurs marchés, mais la mise en concurrence est plus compliquée que prévue.

"Le problème est simple : la concurrence arrive, c’est la fin du monopole. Mais il faut qu’elle soit équitable. (…) Si on veut que les consommateurs en bénéficient avec plus d’offres, de meilleurs tarifs, il faut qu’il y ait une libre circulation en Europe", a détaillé Guillaume Pepy.

Or cette libre circulation est encore compliquée, notamment parce que les trains français doivent encore être à chaque fois homologués pour pouvoir circuler sur les réseaux d’autres Etats-membres.

"Nous voulons plus d’Europe (et donc plus de législation européenne) pour qu’il y ait une libre circulation en Europe", a-t-il donc renchéri.

Le président de la SNCF s’est ensuite réjoui de développement de son entreprise au-delà des frontières de l’Europe. "On roule beaucoup français dans le monde", s’est-il félicité, citant les exemples des trains de banlieue de Washington, ou encore du tram de Melbourne, le plus long du monde, tout deux gérés par la SNCF.

Guillaume Pepy a en outre promis de poursuivre son effort pour développer ll frêt, déclarant : "mon engagement de retirer un million de camions des routes en 2020".

Ouverture des archives

Guillaume Pepy s'est dit prêt à ouvrir les archives de la SNCF aux Américains, pour se conformer à une loi locale imposant aux candidats à la construction du TGV californien de faire toute la lumière sur leur rôle éventuel dans la déportation des Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale. "Il y a vingt ans nous avons ouvert toutes nos archives, il y a eu des colloques, des travaux" et "nous allons ouvrir tout ça aux Américains", a annoncé le PDG de la SNCF.