La revente de billets SNCF sur Internet explose

  • A
  • A
La revente de billets SNCF sur Internet explose
Partagez sur :

La vente de billets de train d’occasion a explosé en 2009, les sites spécialisés ont multiplié le volume des ventes par deux.

Le nombre de billets de train revendus sur Internet a au moins doublé entre 2008 et 2009, selon les sites spécialisés dans ce secteur. 113.200 billets de train ont été revendus sur les sites spécialisés en 2009, selon Quentin Schaepelynck, créateur de Zepass.com.

Ce chiffre s’élevait à 52.900 en 2008, la revente de billets a donc bondi de 114 %. Même tendance chez kelbillet.com, où près de 110.000 billets ont été vendus en 2009 contre environ 50.000 en 2008, selon Yann Raoul, fondateur du site. « Nous prévoyons encore entre 30 et 50% d'augmentation sur 2010", pronostique Yann Raoul, tandis que Zepass.com espère doubler le volume de ses ventes.

Les billets revendus sur ces sites sont en moyenne 15 % moins chers que les plus bas tarifs proposés par la SNCF, selon Quentin Schaepelynck, qui cite l’exemple d’un Paris-Marseille à 30 euros. Le créateur de Zepass.com explique le fonctionnement des sites de revente au micro Europe 1 de Mélanie Taravant :



"Ca marche d'autant plus que depuis le changement de tarification de la SNCF, les gens savent qu'ils peuvent accéder à des billets moins chers. Dans un même train, les prix des places varient énormément, ce qui contribue au succès de ces sites", explique Arnaud Deblauwe, journaliste à UFC-Que choisir.

Depuis mardi matin, la SNCF a augmenté le prix des billets TGV de 1,9 %, après une hausse de 3,5 % en 2009. Les ventes devraient donc se multiplier sur les sites spécialisés. Mais si la majorité des revendeurs vendent leurs billets à perte, certains se ruent sur les billets Prem’s dès l’ouverture des ventes pour ensuite les revendre plus cher sur les sites de troc.