La Renault Espace suspectée d'émettre dix fois plus que la norme

  • A
  • A
La Renault Espace suspectée d'émettre dix fois plus que la norme
@ AFP
Partagez sur :

La Renault Espace 5 et l'Opel Zafira sont suspectées de largement dépasser les normes d'émission fixées par la loi. 

Deux véhicules en particulier - l'Espace 5 de Renault, et la Zaphira d'Opel - viennent d'être épinglés : ils sont suspectés par la commission mise en place par le ministère du Développement durable de largement dépasser les normes d'émission fixés par la loi, révèle le quotidien Les Echos mardi

10 fois plus d'émissions que la norme. Quelques mois après le scandale Volkswagen, l'annonce tombe mal. Le groupe Renault concentre les interrogations depuis jeudi dernier, date à laquelle la CGT du groupe a révélé que le constructeur avait fait l’objet de plusieurs perquisitions de la part de la répression des fraudes. A priori, les soupçons ne portaient que sur le véhicule "Captur" de Renault. Cette fois, c'est le monospace "Espace 5" de la marque au losange qui est suspecté d'émettre jusqu'à dix fois plus que la norme, selon les tests en laboratoire (NEDC). 

Des résultats à prendre avec précaution. Le quotidien Les Echos précise que ces tests n'ont été menés que sur un "échantillon limité" de véhicules. Néanmoins, ils mettent en évidence une défaillance technique du système de dépollution qui était encore méconnue. Dans les prochains jours, trois autres constructeurs automobiles étrangers seront à leur tour entendus par la commission Royal pour s'expliquer sur des irrégularités relevées lors des premiers tests sur les émissions polluantes.