La réforme du statut de La Poste reportée

  • A
  • A
La réforme du statut de La Poste reportée
Partagez sur :

La réforme du statut de La Poste devait être étudiée avant l’été 2009, et le nouveau statut appliqué à partir du 1er janvier 2010. Le texte ne sera finalement pas débattu avant l’été, ce qui pourrait retarder son entrée en vigueur, à la satisfaction des syndicats, opposés au changement de statut de l’établissement public.

La réforme du statut de La Poste ne devrait pas être étudiée avant l’été, révèle le quotidien Le Mondedans son édition datée de mercredi. Le gouvernement a décidé de repousser l’examen du projet de loi sur le changement de statut de l’établissement public en société anonyme (SA) à capitaux publics, première étape, selon le Parti socialiste, avant la privatisation.

Le projet de loi devait être présenté au Parlement avant l'été 2009, pour une application du nouveau statut au 1er janvier 2010. Mais le dossier "n'est plus jugé prioritaire face à la crise économique", ont expliqué au Monde les conseillers d’Hubert Falco, secrétaire d'Etat à l'aménagement du territoire, et de Luc Chatel, secrétaire d'Etat à l'Industrie.

La réforme pâtit également du calendrier parlementaire chargé avant l'été, qui prévoit notamment l’examen du projet de loi sur l'hôpital et la fusion des Caisses d'Epargne et des Banques populaires. Autre cause du report, le climat social et politique tendu à l'approche des élections européennes de juin.

Sud-PTT, deuxième organisation syndicale de la Poste, s'est félicitée de ce report. "On ne peut être que satisfait qu'il y ait un report du projet, puisque, de toute façon, on est toujours opposé au changement de statut de La Poste, a déclaré le responsable syndical Régis Blanchot. Cela nous laisse du temps pour convaincre et mobiliser."