La recherche d’emploi se révèle plus payante en été

  • A
  • A
La recherche d’emploi se révèle plus payante en été
@ OLIVIER LABAN-MATTEI / AFP
Partagez sur :

CV - Contrairement aux idées reçues, candidater pour un poste en plein été peut se révéler payant.

Si une partie de l’économie tourne au ralenti pendant l’été, les entreprises ne sont pas pour autant à l’arrêt. Ces dernières continuent à fonctionner et parfois même à recruter. La période estivale se révèle même être une fenêtre de tir à ne pas rater pour les demandeurs d’emploi : les recruteurs sont alors plus détendus et les candidatures moins nombreuses.

Un contexte plus favorable. Alors qu’on pourrait penser que la rentrée de septembre est le meilleur moment pour rechercher un emploi, les spécialistes du recrutement conseillent plutôt de candidater dès l’été. D’abord parce que de moins en moins d’entreprises ferment leurs portes l’été, hormis entre le 1er et le 15 août, ensuite parce l’ambiance y est souvent plus détendue et les recruteurs plus à l’écoute.

Convoqué à un entretien pour un poste en marketing, Stéphane a ainsi découvert que l’ambiance était bien différente que pendant le reste de l’année. "Je suis venu en tenue complète, avec costume et cravate, alors que la personne en face de moi était beaucoup plus cool. Elle m’a dit ‘vu le temps, vous m’excuserez d’être un peu sans cravate, chemise ouverte’", témoigne-t-il. Résultat, un entretien d’embauche moins stressant. "C’est plus agréable au niveau du moral d’aller passer des entretiens pendant cette période, notamment parce qu’il fait beau", résume Stéphane.

Et une concurrence moindre. Cette ambiance plus légère n’est pas le seul avantage de la période estivale : il y a aussi et surtout bien moins de concurrents sur le marché de l’emploi. Certes, le nombre d’annonces d’emploi recule de 10 à 15%, mais le nombre de candidats baisse encore plus : en moyenne, le nombre de candidats par poste est divisé par deux pendant l'été, d’après le site de recrutement Monster.fr. Un demandeur d’emploi a donc plus de chance de trouver un emploi en plein été.

"Il y a moins d’intermédiaires dans l’entreprise, moins de candidatures sur lesquelles on peut longtemps hésiter, savoir si tel ou tel profil est le bon, si on va en rencontrer sept plutôt que trois, etc. La chaîne de décision se raccourcit, on va rencontrer moins de personnes mais on va se décider probablement plus vite", explique Karl Rigal du site de recrutement Monster.fr. Ce dernier ajoute néanmoins que les candidats doivent faire encore plus attention à la rédaction de leur lettre de motivation : les recruteurs ont davantage de temps pour la lire.

L’été n’est donc pas une période à négliger pour trouver un emploi, avec néanmoins une contrainte : il faut être rapidement disponible pour un entretien et donc ne pas partir en vacances trop loin.