La prise jack est-elle condamnée ?

  • A
  • A
La prise jack est-elle condamnée ?
Les fidèles du casque à fil devront se procurer un adapteur pour le relier à leur iPhone 7.@ STEPHEN LAM / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

Absente de l'iPhone 7, la prise jack subit un revers remarqué. Et la tendance à un monde sans fil assombrit l'avenir de la célèbre prise.

Elle a permis le développement des télécommunications civiles puis militaires, équipé les premières guitares électriques puis le Walkman (en 1979) et depuis deux décennies, elle est présente sur nos téléphones et baladeurs, lien indispensable entre l'homme et la musique. Elle, c'est la prise jack. Mais malgré 138 ans de bons et loyaux services, Apple a décidé de l'évincer de l'iPhone 7, dont la sortie est prévue vendredi 16 septembre. Pourquoi ? Principalement pour fabriquer un smartphone moins épais.

Apple privilégie ses propres écouteurs. La décision d'Apple a beau mécontenter de nombreux utilisateurs, déçus de ne plus pouvoir utiliser leur casque favori, elle n'est pas pour autant inattendue. L'entreprise californienne réfléchit depuis 2010, si ce n'est à la suppression de la prise jack, au moins à sa réduction. Une question de progrès, argumente-t-elle. Aussi un moyen détourné de pousser les possesseurs d'iPhone 7 à acheter ses nouveaux écouteurs sans fil, vendus tout de même 179 euros.


Earpods sans fil

Les nouveaux écouteurs sans fil d'Apple


Reste qu'une marque, même aussi puissante qu'Apple, ne peut décider à elle seule de mettre fin à la vie de la prise jack. Essentiellement car cette dernière n'a aucune concurrente. Universel et facile à utiliser, le petit embout s'est imposé dans nos vies et aucune solution alternative n'a vraiment émergé. Il n'y a qu'à regarder autour de soi pour s'apercevoir que la prise jack a encore de beaux jours devant elle : ordinateurs, téléphones, casques, caméras... tous nos appareils électroniques ou presque en sont équipés. Et la prise Lightning, option de remplacement proposée par Apple sur son nouvel iPhone, lui reste propre, ce qui freine son éventuel développement.

Un casque vendu sur deux est sans fil. Si Apple n'abattra pas la prise jack, c'est peut-être la tendance du "tout sans fil" qui s'en chargera. Internet, Bluetooth (la version 5.0 arrivera d'ici la fin de l'année avec une connectivité améliorée), tablettes et même guitares : nous vivons dans un monde où les fils disparaissent petit à petit. Les prises jack n'y échappent pas comme le prouve la recrudescence des casques sans fil, fonctionnant par Bluetooth. D'après une étude du cabinet NPD, les casques audio Bluetooth représentaient 54% des ventes des casques vendus fin juin aux Etats-Unis. L'arrivée vers la fin de l'année du Bluetooth 5.0, avec une connectivité améliorée, pourrait drainer encore plus d'adeptes des écouteurs avec fils.

Si la prise jack venait à disparaître, ce serait donc plutôt à cause de la multiplication des coups de boutoir des fabricants de matériel électronique. Conscientes du potentiel que représente le marché du sans fil, les marques de matériel audio proposent désormais toutes des modèles de casques Bluetooth, et dans une moindre mesure des écouteurs. En décidant de se passer de la prise jack, Apple ne fait que s'insérer dans cette tendance, certes plus brutalement que les autres. Mais il ne serait pas étonnant de voir Samsung et les autres fabricants de téléphones imiter la firme à la pomme dans les années à venir.

Apple aime se débarrasser des "vieilles" technologies. La suppression de la prise jack n'est pas le premier fait d'armes de la firme à la pomme. En 1998, l'iMac se passe du lecteur de disquettes et ringardise ce format de stockage. En 2008, le MacBook Air ne comprend pas de lecteur de disque intégré. Enfin, les derniers modèles de MacBook n'ont tout simplement plus de port USB, également une référence universelle en matière de connectique.