La prime à la casse passe à 500 €

  • A
  • A
La prime à la casse passe à 500 €
Partagez sur :

Fin du plan de relance oblige, elle passera de 700 à 500 euros à compter du 1er juillet.

Les pouvoirs publics se désengagent progressivement du système prévu pour soutenir le secteur automobile pendant la crise. Comme cela était prévu dès sa mise en place, la prime à la casse va passer dans sa troisième phase et s’élèvera à 500 euros à partir du 1er juillet prochain.

Interrogé par le magazine AutoK7, le ministre de l’Industrie Christian Estrosi a "confirmé" jeudi que le montant de la prime à la casse serait de 700 euros pour tout véhicule commandé jusqu'au 30 juin, puis de 500 euros pour tout véhicule commandé jusqu'au 31 décembre.

"Nous respectons notre engagement", a-t-il ensuite poursuivi, voulant rassurer "les inquiétudes" de certains constructeurs sur une possible fin anticipée de la prime à la casse.

"Nous approchons de la sortie de crise"

"Dans cette phase où nous sentons que nous approchons de la sortie de crise, (...) le gouvernement doit continuer à donner cette impulsion et à accompagner ses industries, et tout particulièrement l'industrie automobile qui représente 500.000 emplois directs dans notre pays", a notamment déclaré Christian Estrosi.

Le ministre table sur "un marché particulièrement soutenu cette année". "On a des indicateurs sur les commandes à venir qui sont plutôt bons" et "il y a des nouveaux véhicules proposés par PSA et par Renault qui arrivent sur le marché", a-t-il ajouté.

Une mesure à 300 millions d’euros

Le ministère de l'Industrie a estimé que le coût de la prime à la casse serait de "plus de 300 millions d'euros" en 2010, après 600 millions en 2009.

Fixé initialement à 1.000 euros en 2009, la prime à la casse a été réduite à 700 euros le 1er janvier 2010, pour ensuite passer à 500 euros le 1er juillet prochain. Elle doit disparaitre le 1er janvier 2011.

REAGISSEZ La baisse progressive de la prime à la casse vous incite-t-elle moins à changer de voiture ?