La prime à 1.000 euros est loin du compte

  • A
  • A
La prime à 1.000 euros est loin du compte
La prime obligatoire pour les salariés des entreprises d'au moins 50 personnes versant des dividendes en progression a atteint 420 euros en moyenne par salarié en 2011.@ MAXPPP
Partagez sur :

La "prime contre dividendes" a atteint 420 euros en moyenne, loin des prévisions initiales.

Approuvée par le Parlement l'été dernier, la "prime contre dividendes " avait suscité des critiques de l'opposition de gauche, qui l'avait qualifiée "d'anecdotique". Six mois plus tard, le dernier bilan publié par Le Figaro - qui s'appuie sur un "décompte quasi définitif" du ministère du Travail -, devrait conforter le diagnostic de l’opposition.

Loin des 700 euros promis

En effet, d’après Le Figaro, la prime obligatoire pour les salariés des entreprises d'au moins 50 personnes a atteint 420 euros en moyenne par employé en 2011. C’est légèrement plus que les 300 à 350 euros estimés fin 2011 dans les entreprises du CAC 40, mais moins les 700 euros prévus par le gouvernement dans son étude d'impact. En avril dernier, alors ministre du Budget, François Baroin avait même évoqué sur Europe 1 une prime qui pourrait s’élever à "au moins 1.000 euros".

Un bilan définitif mi-2012

"Plus qu'une mesure de pouvoir d'achat, c'est une mesure d'équité et de justice", avait répondu l’été dernier le ministre du Travail, Xavier Bertrand aux critiques de la gauche qui considérait qu'elle n'apportait pas de réponse à la question du pouvoir d'achat.

Le bilan définitif de cette prime pour l'année 2011 doit être publié à la mi-2012, indique Le Figaro.

Cette prime est obligatoire dans les entreprises de plus de 50 salariés ayant versé des dividendes en hausse par rapport à la moyenne des deux dernières années.