La mise au point de Sarkozy sur la taxe carbone

  • A
  • A
La mise au point de Sarkozy sur la taxe carbone
Partagez sur :

Le chef de l'Etat est déterminé à la faire adopter. Evoquant "un choix historique", il a annoncé lundi que le dispositif "sera dévoilé jeudi".

En déplacement au Brésil, Nicolas Sarkozy s’est tout de même prononcé lundi sur le débat de la taxe carbone, se disant "déterminé à la faire adopter". Le président a d’ailleurs précisé que "le dispositif sera dévoilé jeudi prochain lors d’un déplacement en province".

Pour le président de la République, la mise en place de cette "contribution énergie", est fondamental, il parle de "choc historique". Le chef de l'Etat va même jusqu'à comparer la résistance de l'opinion sur la taxe carbone avec le rejet populaire lors de l’abolition de la peine de mort ou la décolonisation.

Nicolas Sarkozy a par ailleurs réfuté toute divergence avec le premier ministre.Le chef de gouvernement avait annoncé mercredi dernier que le prix initial de la tonne de CO2 serait fixé à 14 €. Le lendemain, le président avait assuré à la secrétaire nationale des Verts Cécile Duflot et au député européen Jean-Paul Besset (Europe Ecologie) qu'il n'en était rien, laissant suggérer une divergence au sein de l'exécutif.

Le chef de l’Etat a même pris la défense du premier ministre : il "a bien fait de citer un prix de la tonne de CO2 à 14 euros", cela correspond au "prix du marché, on ne peut pas lui reprocher", mettant fin à tous les commentaires.

Europe 1.fr avec Jérôme Chapuis au Brésil

> Fillon arbitre sur la taxe carbone