La grève enfle au port de Marseille

  • A
  • A
La grève enfle au port de Marseille
@ REUTERS
Partagez sur :

Les agents de marchandises reprennent la grève, aux côtés de ceux des terminaux pétroliers.

Cal fait 10 jours que cela dure. Les terminaux pétroliers de Fos-sur-Mer et Lavera, dans les Bouches-du-Rhône, étaient toujours bloqués mercredi matin. Les agents du secteur sont en grève pour protester contre la mise sur pied d'une filiale pour gérer ces terminaux pétroliers dans le cadre de la réforme portuaire.

Les agents du port craignent l'impact de la réforme sur les services du port, les effectifs et l'organisation du travail, selon la CGT. Le mouvement d'arrêt de travail, lancé par le syndicat CGT le 27 septembre, a été reconduit mardi soir.

44 navires étaient en rade dans le golfe de Fos mardi matin. Il s'agit de quatre chimiquiers, huit gaziers, quinze navires chargés de pétrole brut et quinze autres de produits raffinés et deux péniches en poste d'attente.

Retour à la grève aux marchandises

Dans le même temps, les agents des bassins Est - spécialisés dans les marchandises - du Grand Port maritime de Marseille ont décidé en assemblée générale mercredi matin d'un nouvel arrêt de travail pour la journée, afin, eux aussi, de protester contre la réforme portuaire.

L'ensemble des accès au port de Marseille avait déjà été bloqué de vendredi à lundi matin dans le cadre d'un appel national de la Fédération nationale CGT des ports et docks.