La grève du lait suspendue

  • A
  • A
La grève du lait suspendue
Partagez sur :

Les producteurs de lait suspendent leur mouvement jusqu’au 5 octobre et la réunion extraordinaire des ministres de l'Agriculture.

Les producteurs européens de lait ont décidé jeudi de suspendre leur grève lancée deux semaines plus tôt. Ils attendent le résultat dela réunion extraordinaire des ministres de l’Agriculture de l’Union européenne fixée au 5 octobre. "Mais (la grève) reprendra aussitôt si aucune décision raisonnable n'est prise", prévient le président de la confédération européenne des producteurs laitiers (EMB, European Milk Board) Romuald Schaber.

La grève st suspendue, mais "les actions continuent", indique le président du Milk Interest Group (MIG), une organisation de producteurs belges, Erwin Schöpges, qui souligne que les épandages dans des champs ou des dons de lait à la population allaient se poursuivre jusqu'au 5 octobre.

Côté politique, Bruno Le Maire s’est félicité des dernières avancées. "Nous avons la voie libre pour bâtir une régulation européenne alors qu'il y a quelques jours ou quelques semaines, la voie était bloquée", s’est réjoui le ministre français de l’Agriculture, en référence au récent ralliement de l’Italie au projet de régulation franco-allemand. Ce projet est désormais soutenu par 20 des 27 pays de l'Union.

Les éleveurs réclament un prix minimum entre 350 et 400 euros les 1.000 litres (contre 260 à 280 euros actuellement en France) et une régulation du secteur pour éviter la volatilité des prix. "Nous estimons qu'il faut maintenant laisser à la politique le temps de faire son oeuvre", a déclaré Daniel Condat, président de l'OPL. Il a toutefois prévenu: "On a levé les blocages de laiteries rapidement, on peut les rebloquer très vite".

> Lait : une réunion européenne cruciale début octobre