La grève à la SNCF a coûté au moins 250 millions d'euros, selon Pepy

  • A
  • A
La grève à la SNCF a coûté au moins 250 millions d'euros, selon Pepy
Guillaume Pépy.@ ERIC PIERMONT / AFP
Partagez sur :

Ce chiffre a été avancé mercredi matin par le patron de la SNCF, Guillaume Pépy.

La grève à la SNCF a coûté à ce jour au moins 250 millions d'euros à l'entreprise publique, a déclaré mercredi son président, Guillaume Pepy, lors d'une rencontre avec l'Association des journalistes économiques et financiers (AJEF).

23 jours de grève. Au total, il y a eu ces dernières semaines 23 jours de grève à la SNCF, à l'appel essentiellement de la CGT cheminots et de Sud-Rail, qui ont fait des négociations sur un nouveau cadre social pour l'entreprise un élément du bras de fer avec le gouvernement sur le projet de loi Travail.

Perte de chiffre d'affaires. "Nos estimations à date est que la grève a coûté au moins 250 millions d'euros à la SNCF", a dit Guillaume Pepy. Sur ce chiffre, l'essentiel est constitué par 190 millions d'euros de perte de chiffre d'affaires, à quoi s'ajoutent des remboursements d'abonnement et des pénalités payées aux clients, a-t-il précisé.

Un coût revu à la baisse. Ces chiffres ne comprennent pas les remboursements demandés par environ 20.000 clients et un effet "halo" sur le fret, un certain nombre de clients jugeant que le transport ferroviaire n'est pas suffisamment fiable, a-t-il ajouté. Le 7 juin, Guillaume Pepy avait parlé d'un coût supérieur à 300 millions d'euros.