La Grèce préoccupe les dirigeants européens

  • A
  • A
La Grèce préoccupe les dirigeants européens
Partagez sur :

Athènes croule sous une énorme dette, une situation jugée "très grave" jeudi par la présidence de l'UE.

"Nous sommes bien sûr inquiets", a déclaré jeudi la ministre suédoise des Affaires européennes Cecilia Malmström, dont le pays préside actuellement l'UE, évoquant une situation "très grave" en Grèce. Jusqu’ici, les dirigeants européens essayaient plutôt de transmettre un message apaisant.

Comme l’Irlande il y a quelques mois, la Grèce inquiète l’ensemble de la zone euro. Athènes croule en effet sous une dette énorme et suscite le scepticisme quant à sa capacité à réduire cette dette, attendue à 113% du PIB, mais aussi son déficit, réévalué pour 2009 à 12,7% de son PIB.

Athènes a été sanctionné cette semaine par les agences de notation. L'une de ses notes a été placée sous surveillance négative par Standard and Poor's lundi puis la note de sa dette à long terme dégradée par Fitch mardi, de A- à BBB+. Une situation qui se traduit pour la Grèce par un renchérissement des intérêts qu'il lui faut payer pour emprunter sur les marchés.

Le ministre grec des Finances, Georges Papaconstantinou, se veut rassurant et promet de faire le nécessaire. Dans une interview au Figaro, il rappelle aussi que son gouvernement est au pouvoir depuis cinquante jours seulement. "C'est peu, pour prouver que nous sommes décidés à diminuer la dette publique."

La chancelière allemande, Angela Merkel, a estimé que les pays membres de l'Union européenne portaient "une responsabilité commune" vis-à-vis de la Grèce. Mais l’UE ne peut pas voler au secours d’un pays membre de l’Eurozone.

Les difficultés de la Grèce, après celles d'autres pays, ravivent les craintes pesant sur la solidité de l'économie européenne. Hors zone euro, plusieurs pays, comme la Hongrie, de Lettonie et la Roumanie ont déjà dû recevoir des aides importantes de l'UE pour faire face à la crise. Dans la zone euro, l'Espagne est également sous la surveillance négative d’une des agences de notation.