La France renonce à l'équilibre en 2017

  • A
  • A
La France renonce à l'équilibre en 2017
Partagez sur :

D'après le projet de budget 2013, les comptes publics de la France ne sortiront pas du rouge dès 2017.

Les comptes publics de la France ne sortiront pas du rouge dès 2017 comme initialement prévu et le déficit du pays s'établira alors à 0,3% du PIB, selon le projet de budget pour l'an prochain présenté vendredi en Conseil des ministres. Bercy table en revanche sur un retour dès 2016 à l'équilibre en termes de déficit structurel, c'est-à-dire sans tenir compte de la conjoncture. Le projet de loi de finances confirme par ailleurs que le déficit public de 4,5% du PIB en 2012 devrait reculer à 3% l'an prochain, puis 2,2% en 2014, 1,3% en 2015 et 0,6% en 2016.

Dans le détail, les dépenses publiques en France resteront stables à 56,3% du produit intérieur brut en 2013 puis reculeront chaque année jusqu'en 2017. Le taux de prélèvements obligatoires va, lui, croître à 46,3% du PIB en 2013, après 44,9% cette année, selon le projet de budget pour l'an prochain présenté vendredi en Conseil des ministres. Le poids des prélèvements en France devrait continuer de s'alourdir pour atteindre 46,7% en 2015, avant de refluer sur les deux années suivantes, selon les prévisions de Bercy.