La France a-t-elle un trésor dans son sous-sol ?

  • A
  • A
La France a-t-elle un trésor dans son sous-sol ?
@ Maxppp
Partagez sur :

Les sols français regorgent de minerais et les fonds marins polynésiens de terres rares. Une richesse qui reste encore inexploitée.

Arnaud Montebourg croit au potentiel minier de la France. Le ministre du Redressement productif a officialisé vendredi la création de la Compagnie nationale des mines de France, dont l’objectif est de sonder le sous-sol français. Avec la création de cette société publique, le gouvernement espère découvrir de nouvelles ressources et mettre à jour les données existantes sur les stocks disponibles. L’exploitation des futures mines devrait se faire sur la base de partenariats publics-privés a précisé Arnaud Montebourg. Minerais précieux, pétrole, terres rares, etc : le sous-sol français recèle-t-il vraiment de ressources inexploitées ? Europe1.fr a creusé la terre.

La Polynésie française, un potentiel énorme. Une étude publiée en 2010 par des chercheurs de l’université de Tokyo estime que la France possède dans sa Zone Economique Exclusive de Polynésie entre 30% et 50% des réserves mondiales de terres rares, minerai clef dans la construction de tous les appareils de haute technologie. "Il y a aussi des terres rares en France (métropolitaine, ndlr)", a assuré François Bersani, secrétaire général du Comité pour les métaux stratégiques lors d’un colloque à Orléans. Toutefois, ni les régions concernées, ni les volumes potentiels n’ont été évoqués.

De l’or, du cobalt, du nickel, la France en est riche. Actuellement, les extractions concernent essentiellement la Guyane pour ses mines d’or, dont la production légale dépasse la tonne chaque année (or l’orpaillage illégal), et la Nouvelle-Calédonie pour ses mines de nickel. L’archipel détient environ 25 % des ressources mondiales de nickel, selon la Maison de la Nouvelle Calédonie. Il existe également des réserves d’or en Anjou, du cuivre en Mayenne ou dans la Sarthe, où des permis d’exploration ont été accordés à des entreprises minières. Le sous-sol de l’Hexagone contiendrait également du zinc, du tungstène ou du cobalt, etc.



sur le même sujet, sujet,

INFO - Mines : Montebourg part au charbon

ZOOM - Un code minier bien trop libéral