La folle course d'une Toyota Prius

  • A
  • A
La folle course d'une Toyota Prius
@ Capture d'écran CNN
Partagez sur :

Un conducteur de Prius se dit victime de l'accélération incontrôlée de sa voiture.

Toyota a été contraint de rappeler près de neuf millions de voitures défectueuses dans le monde et ne semble pas être sorti de la tempête qui le secoue depuis le début de l’année… Parmi les voitures rappelées la Prius, le plus populaire de ses modèles, et notamment celle de James Sikes. Cet Américain a eu une grosse frayeur lundi à la mi-journée, lorsque sa voiture s’est emballée et a accéléré de façon incontrôlée. Une information largement relayée par les médias américains.

Une course folle

James Sikes était au volant de sa voiture sur l'autoroute numéro 8 à la sortie de San Diego. Lorsqu’il a voulu doubler une voiture et qu’il a alors appuyé sur la pédale d’accélération, "quelque chose de drôle s’est produit", a-t-il raconté. "J'ai poussé la pédale et elle est restée coincée", a expliqué secoué James Sikes. Dès lors, son véhicule a entamé une course folle sur une autoroute très encombrée. Selon lui, la voiture accélérait toute seule et a ainsi atteint les 90 miles à l’heure, soit 145 km/h. Il a tenté en vain de remettre la pédale d’accélérateur en place.

Paniqué, James Sikes a alors joint par téléphone les forces de l’ordre. Une voiture de police s’est alors placée devant la Toyota Prius et au moyen d'un haut-parleur les policiers l'ont aidé à réduire sa vitesse en lui recommandant d'utiliser les freins et le frein à main simultanément. C’est ensuite qu’il a réussi à couper le moteur. Et la voiture a décéléré toute seule, jusqu’à l’arrêt total. Une aventure qui a duré pendant une vingtaine de minutes.

Toyota en cause ?

James Sikes était vraisemblablement concerné par le rappel des Prius aux Etats-Unis. Il a expliqué au journal local, le San Diego Union-Tribune, qu’il avait reçu de Toyota une lettre de rappel pour son véhicule. Seulement il s'était rendu chez son concessionnaire local, dans la localité d'El Cajon, au nord-est de San Diego, où on lui aurait dit que son véhicule n'était pas sur la liste.

Le constructeur japonais a annoncé lundi soir qu'il allait dépêcher à San Diego un "spécialiste technique pour examiner l'affaire et offrir son aide".

Hasard du calendrier, cet incident intervient alors que le géant automobile japonais a organisé lundi une démonstration en direct pour défendre son système électronique d'accélération contre les accusations de dysfonctionnement.

Une série d’incidents

Cinq cas au moins d'accidents de la circulation mortels aux Etats-Unis depuis 2007 ont été reliés à un problème d'accélération involontaire sur des véhicules Toyota ou Lexus. En août dernier, la Californie a été le théâtre d'un accident impliquant une Toyota qui avait fait quatre morts, dont un policier. Les autorités enquêtent sur 47 autres cas mortels au cours de la dernière décennie. Et de nombreuses plaintes de conducteurs ont été reçues par l'agence de sécurité routière américaine. Elles lient les problèmes d'accélération de Toyota à une quarantaine d'accidents ayant causé 52 décès aux Etats-Unis.

REAGISSEZ - Selon vous, Toyota gère-t-il bien ses problèmes liés à ses modèles ?