La fête des mères ne devrait pas connaître la crise

  • A
  • A
La fête des mères ne devrait pas connaître la crise
Partagez sur :

71% des Français vont dépenser autant voire plus cette année pour la fête des mères, selon un sondage publié vendredi. 56% des personnes interrogées assurent aussi avoir renforcé leurs liens avec la famille depuis le début de la crise.

Ils se limitent pour tous les autres postes de dépenses mais les Français ne vont pas se serrer la ceinture pour la fête des mères, le 7 juin prochain. C’est le résultat d’une enquête réalisé par l'institut ISL et à paraître samedi sur le site d'information beauté estheticfactory.fr : 71% des personnes interrogées déclarent qu'elles dépenseront autant, voire plus que d'habitude pour cette occasion cette année.

Les 15-25 ans et les hommes sont ceux qui attachent le plus d’importance à ce budget "fête des mères" et qui sont le moins prêts à faire des économies.

Autre conséquence indirecte de la crise économique : 56% des sondés ont renforcé leurs liens avec la famille au cours des derniers mois.