La fermeture de Continental à Clairoix est "nécessaire"

  • A
  • A
La fermeture de Continental à Clairoix est "nécessaire"
Partagez sur :

Thomas Neumann, le patron de Continental, a estimé mercredi que la fermeture de l'usine française de Clairoix et du site allemand de Stöcken était "nécessaire" en raison de la chute des marchés automobiles.

"Nous avons malheureusement d'importantes surcapacités dans les activités de pneus pour voitures et poids lourds. Les mesures auxquelles nous travaillons actuellement sont nécessaires", a expliqué mercredi Thomas Neumann, le patron de Continental pour justifier la fermeture de l’usine de Clairoix. Il n'exclut d’ailleurs pas de fermer d'autres sites en Europe

L'équipementier allemand a annoncé le mois dernier vouloir fermer ces deux usines, menaçant ainsi 1.900 emplois. Au premier trimestre, il a accusé une perte nette de 267,3 millions d'euros, contre un bénéfice de 167 millions un an plus tôt, en raison du plongeon des ventes automobiles.