La disparition des stations-services

  • A
  • A
La disparition des stations-services
@ MAXPPP
Partagez sur :

70% des stations ont fermées en trente ans dans un marché dominé par les grandes surfaces.

4 à 500 stations-services disparaissent chaque année en France. Il y en avait 42 000 dans les années 1980. Il n'en restait plus que 12.500 l'an dernier. Un phénomène qui touche tous les centres-villes, dans les petites communes comme dans les grandes agglomérations.


"Autrefois il y avait des petites pompes à essence de quartier. Aujourd’hui ça n’existe plus", regrette Aziz, chauffeur livreur à Paris, qui doit parfois parcourir presque dix kilomètres pour faire le plein.

Les stations doivent faire face à des investissements difficiles à supporter. Les normes environnementales sont en effet de plus en plus strictes. D’ici au 1er janvier 2011, toutes les stations devront être équipées de cuves à doubles parois pour éviter les fuites de carburants. La norme de trop pour certaines petites structures.

L’emprise des grandes surfaces

La principale raison reste cependant la concentration des points de vente sous les enseignes de grande distribution. "On ne gagne pas sa vie dans les toutes petites stations tout simplement à cause de la concurrence", explique Jean-Louis Schilansky président de l'Union française des Industries pétrolières (Ufip).

Les grandes surfaces réalisent 58% des ventes de carburants. "Un phénomène très parallèle à la disparition des épiceries de quartier", a lieu selon Jean-Louis Schilansky. Du coup les petites stations ont également du mal à retrouver des repreneurs. Les franchises ne sont pas en reste. Pour renverser la tendance, Total teste depuis un mois des stations discount 8 à 10 centimes moins cher dans 36 points de vente. Un pari impossible pour les petits exploitants.