La dette de l'assurance chômage s’envolera à 41 milliards fin 2019

  • A
  • A
La dette de l'assurance chômage s’envolera à 41 milliards fin 2019
Face à un chômage de masse, l'Unedic annonce un endettement record@ PHILIPPE HUGUEN / AFP
Partagez sur :

Le déficit cumulé de l’assurance chômage dépasserait alors les recettes d’une année, selon les prévisions établies après l’échec d’une réforme en juin dernier.

La dette de l'assurance chômage atteindra 41 milliards d'euros fin 2019, selon les prévisions de l'Unedic qui seront présentées mardi, a-t-on appris lundi de sources proches des partenaires sociaux. A titre de comparaison, l'Unedic, gestionnaire de l'assurance chômage, estimait en février que la dette avait atteint 25,8 milliards d'euros fin 2015, et qu'elle devrait atteindre 30,0 milliards en 2016 et 33,6 milliards en 2017.

"Le déficit cumulé en 2019 sera supérieur à une année de recettes", a souligné l'une de ces sources. Les recettes pour 2015 étaient estimées en février à 34,4 milliards d'euros et celles de 2016 étaient prévues à près de 35 milliards.

Des négociations entre organisations patronales et partenaires sociaux pour une réforme de l’assurance chômage avaient échoué au début de l’été. En cause notamment, le refus du Medef d’instaurer des cotisations sociales modulables en fonction du type de contrat, ce qui ouvrait la porte à une hausse des cotisations sur les contrats courts. Le gouvernement avait alors décidé de proroger l’actuelle convention d’assurance chômage.