La croissance stagne (aussi) en zone euro

  • A
  • A
La croissance stagne (aussi) en zone euro
@ REUTERS
Partagez sur :

Avec une croissance nulle de son PIB, les performances de la zone euro sont à l'image de ceux de l'Allemagne et de la France.

L'info. Dans les pas de l'Allemagne et la France, la croissance en zone euro marque le pas au deuxième trimestre. En effet, l'eurozone a vu son produit intérieur brut (PIB) stagner au deuxième trimestre, après avoir progressé de seulement 0,2% au trimestre précédent, a indiqué jeudi l'office européen des statistiques Eurostat qui a publié une première estimation de cet indicateur. C'est une importante déception: les analystes tablaient sur une croissance de 0,2% au deuxième trimestre, soit le même rythme qu'en début d'année, et non sur une croissance zéro.

>> A LIRE AUSSI - Michel Sapin, invité jeudi d'Europe1, a reconnu la panne de l'économie française.

Ceux qui s'en sortent. Le champion européen de la croissance est la Lettonie, avec 1% de PIB en plus au deuxième trimestre. Le Portugal, l’Espagne et la Slovaquie ont vu, eux, leur PIB rebondir de 0,6%. Les Pays-Bas et l’Estonie voient leur économie progresser de 0,5%. En queue de peloton de ceux dont l’économie s’améliore au deuxième trimestre se trouvent l’Autriche (0,2%), la Belgique et la Finlande (0,1% chacun).

>> A LIRE AUSSI - Croissance à 0% : le gouvernement revoit ses objectifs

Celui qui stagne. La France peut être déçue par sa performance. Avec une croissance nulle au deuxième trimestre, la deuxième économie européenne se situe toutefois dans la moyenne de l’eurozone.

>> LIRE AUSSI - La croissance française reste nulle

Ceux qui décrochent. La première économie européenne, l’Allemagne voit son PIB reculer de 0,2%. L’Italie, troisième puissance de la zone, ne fait pas mieux. Avec la contre-performance de ces deux économies, c’est l’ensemble de la zone euro qui voit son PIB stagner. Enfin, Chypre est l’économie dont la performance est la plus faible avec un recul du PIB de 0,3%.

>> LIRE AUSSI - Croissance : l'Allemagne est aussi à l'arrêt

Ceux dont on ne connaît pas les chiffres. La zone euro se compose de 18 pays. Les résultats de l’Irlande, la Grèce, le Luxembourg, Malte et la Slovénie ne sont pas encore publiés par Eurostat. Toutefois, le poids de ces économies dans la zone euro n’est pas suffisant pour changer la tendance.

>> A LIRE AUSSI - Relance : l'Allemagne tacle (de nouveau) la France

Et les autres. Le Royaume-Uni voit son PIB croître de 0,8% au deuxième trimestre. Une bonne performance qui permet à l’Union européenne de voir sa richesse progresser de 0,2% sur la période. Outre-Atlantique, les Etats-Unis semblent avoir renoué avec la croissance avec 1%, contrairement au Japon qui voit son PIB se contracter de 1,7%.

>> A LIRE AUSSI - Les prix ont baissé de 0,3% en juillet, et ce n'est pas une bonne chose