La croissance du secteur manufacturier au plus haut depuis six ans

  • A
  • A
La croissance du secteur manufacturier au plus haut depuis six ans
L'indice PMI qui mesure la croissance dans le secteur manufacturier est au plus haut depuis 6 ans.@ AFP
Partagez sur :

En zone euro, le secteur manufacturier va mieux. L'indice PMI qui mesure entre-autres la croissance dans le secteur est au plus haut depuis six ans.

La croissance du secteur manufacturier s'est accélérée en février, atteignant son plus haut depuis avril 2011, selon l'indice PMI publié mercredi par le cabinet Markit.

Accélération de la croissance manufacturière en Allemagne, aux Pays-Bas et en Italie. Le PMI manufacturier s'établit à 55,4, contre 55,2 en janvier, précise le cabinet dans son communiqué, porté notamment par une accélération de la croissance "en Allemagne, aux Pays-Bas et en Italie".

Lorsque l'indice est supérieur à 50 points, cela signifie que l'activité progresse tandis qu'elle se replie s'il est inférieur à ce seuil.

Une croissance "robuste" en zone euro. Ces données "mettent en évidence une croissance robuste du secteur manufacturier de la zone euro en février", souligne Chris Williamson, économiste chez Markit, les fabricants indiquant "les plus fortes augmentations de la production et des carnets de commandes depuis près de six ans".

Pour Howard Archer, économiste chez IHS, cette croissance "robuste" laisse penser que "la croissance de la zone euro au premier trimestre 2017 peut battre la croissance de 0,4% enregistrée à la fois au troisième et quatrième trimestre 2016".

Toujours une contraction en Grèce. Les données nationales montrent une croissance générale de l'indice, à l'exception de la Grèce (47,7), qui "reste fermement ancrée en contraction", souligne Chris Williamson.

Les Pays-Bas (58,3, plus haut depuis 70 mois) et l'Autriche (57,2) enregistrent les plus fortes croissances, suivies par l'Allemagne (56,8, plus haut depuis 69 mois), l'Italie (55,0), l'Espagne (54,8) et l'Irlande (53,8). L'indice français s'inscrit à 52,2, au plus bas depuis trois mois.