La Crimée est officiellement russe

  • A
  • A
La Crimée est officiellement russe
Le Conseil de la Fédération, le sénat, vient de voter le rattachement de la Crimée à la Russie.@ Reuters
Partagez sur :

DERNIÈRE ÉTAPE – Le Conseil de la Fédération, le Sénat, vient de voter le rattachement de la Crimée à la Russie. 

L'INFO. C'était la dernière étape à passer avant le rattachement de la Crimée. Les députés de la Chambre haute, le Sénat russe, ont voté pour faire de l'ancienne région ukrainienne un nouvel Etat de la Fédération de Russie, vendredi matin. Jeudi, la Douma avait voté le texte.

Un vote à l’unanimité. Le Conseil de la Fédération, chambre haute du Parlement russe, a approuvé vendredi à l'unanimité le rattachement de la région autonome ukrainienne de Crimée à la Fédération russe, trois jours après la signature du traité par le président Vladimir Poutine. Le texte avait déjà été voté jeudi à l'unanimité moins une voix par la Douma d'Etat, la chambre basse du Parlement. Vladimir Poutine devrait terminer le processus d'annexion de la Crimée en signant formellement le traité avec les présidents des deux chambres dans la journée de vendredi.

L'UE et l'Ukraine signent le volet politique de leur accord. Les Occidentaux ont déjà prévenu qu'ils ne reconnaîtraient pas une Crimée russe. Dans le même temps, le Premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk a signé vendredi avec les dirigeants européens le volet politique de l'accord d'association entre son pays et l'UE, à l'origine de la crise entre Moscou et l'Occident, a indiqué une source européenne.

Les Européens marquent ainsi un soutien fort à l'Ukraine, au lendemain de leur décision de durcir le ton contre Moscou en ajoutant 12 noms à leur liste de personnalités russes et ukrainiennes visées par des sanctions.

Vladimir Poutine ne répond pas aux sanctions. Le président russe a, par ailleurs déclaré que la Russie s'abstiendrait "pour le moment" d'introduire des sanctions en réponse à celles annoncées par Washington à l'encontre d'une banque et de personnalités russes, ont rapporté les agences de presse russes. "Je considère que nous devons pour le moment nous abstenir de prendre des mesures en réponse" aux sanctions américaines, a déclaré M. Poutine au cours d'une réunion du Conseil de sécurité de Russie, ont rapporté les agences.

sur le même sujet, sujet,

DISCOURS - Standing ovation pour Poutine

LA RIPOSTE - L'UE et Washington adoptent des sanctions

A VENIR - Que va-t-il se passer maintenant ?