La compagnie low cost Level propose des vols Paris-New York à partir de 129 euros

  • A
  • A
Partagez sur :

La compagnie low cost d’IAG, maison-mère de British Airways et d’Iberia, débarque à Paris avec des prix presque irréels. 

Les voyageurs qui veulent voyager à bas prix vont être servis. Dès l’été prochain, Level, la nouvelle filiale low cost long-courrier d’IAG, débarque à Orly. Cette compagnie proposera des prix d’appels défiant toute concurrence : 99 euros pour un aller simple vers Montréal, Fort-de-France et Pointe-à-Pitre et 129 euros pour New-York, explique en détail le quotidien Les Echos, mercredi.

Des prix à nuancer. Alors attention, ce sont bien des prix d’appel. Il faudra ajouter bien évidemment le prix du billet retour. Sur Level, il faudra également également payer les bagages, les boissons, le repas, etc. Malgré ces "suppléments", la facture restera quand même 30 à 50 % moins chère que l’offre long-courrier des compagnies habituelles, précise le quotidien économique.  

Un marché bouleversé. Depuis l’été dernier, d’autres transporteurs comme Norwegian (présent à l’aéroport Roissy Charles de Gaulle) ont commencé à proposer du low cost long-courrier. Sauf que, cette fois, l’offensive monte d’un cran. Et pour cause, Level disposera de deux Airbus A330-200 basés à Orly, qui proposeront 21 sièges en classe premium et 293 sièges en classe éco.

Comme l’explique Les Echos mardi matin, Level pourra aussi s’appuyer sur "la forte présence de Vueling, la filiale low cost moyen-courrier d'IAG, dont les 17 lignes sur Orly fourniront du trafic additionnel en correspondance".

A Barcelone, ça cartonne. Lancée en juin dernier à Barcelone, Level tourne déjà à plein régime. La compagnie low cost propose quatre destinations à ses clients (Los Angeles, San Franciso, Buenos Aires et Punta Cana) et ses premiers résultats sont déjà très prometteurs. "Le succès de Level à Barcelone a non seulement dépassé nos prévisions en termes de taux de remplissage et de prix moyen, mais, de plus, il n'a pas cannibalisé le trafic d'Iberia, comme on pouvait le craindre", assure le patron d'IAG Willie Walsh aux Echos. "Cela démontre que le low cost long-courrier est un nouveau segment de marché rentable, capable d'attirer une clientèle nouvelle".

>> Dans son édito économique mercredi matin, Daniel Fortin, des Echos, a commenté l'arrivée de Level à Paris.