La Chine, fournisseur de produits dangereux

  • A
  • A
La Chine, fournisseur de produits dangereux
Partagez sur :

Sur les 2.278 jouets et vêtements bloqués dans l'UE en 2012, 58% provenait de Chine.

La majorité des jouets et vêtements dangereux bloqués dans l'Union européenne provenaient de Chine. Composants chimiques interdits car cancérigènes, vêtements avec des liens étrangleurs, produits électroniques défectueux : sur les 2.278 produits qui ont fait l'objet d'une alerte dans l'UE en 2012, plus d'un sur deux (58%) provenait de Chine, révèle le rapport annuel de RAPEX, le système d'alerte rapide de l'UE pour les produits dangereux non alimentaires.  19% étaient des jouets, 34% des vêtements et 11% des produits électroniques.

Mais gare à la stigmatisation : la plupart des produits venant de Chine sont sûrs, souligne Tonio Borg, le commissaire en charge de la sécurité des consommateurs. "La Chine est l'un des premiers exportateurs vers l'UE" et "93% des jouets importés dans l'UE proviennent de Chine, Hong Kong incluse", rappelle-t-il.

Le commissaire a également fait valoir une "très très bonne coopération avec les autorités chinoises" pour lutter contre la fabrication de produits dangereux. Mais il a reconnu que le nombre de notifications concernant des produits chinois a augmenté de 4% entre 2011 et 2012 pour revenir à 58%, soit "le niveau de 2010".

Certains pays sont plus vigilants pour contrôler la sécurité des produits lors des contrôles douaniers. La moitié (56%) des notifications en 2012 émanaint ainsi de cinq pays: Hongrie, Bulgarie, Espagne, Allemagne et Royaume-Uni.