La Bundesbank demande à la BCE de remonter son taux directeur

  • A
  • A
La Bundesbank demande à la BCE de remonter son taux directeur
@ Reuters
Partagez sur :

AUSTERITE - La banque centrale allemande estime que la faiblesse des taux, destinée à favoriser la croissance, irrite les épargnants.

L’info. La Banque centrale européenne devrait durcir sa politique monétaire dès qu'elle le pourra car ses taux d'intérêt sont trop bas pour l'Allemagne, a déclaré le président de la Bundesbank, Jens Weidmann, des propos qui traduisent les tensions au sein des instances dirigeantes de l'institution.

>> A lire aussi : Echanges internationaux : l’euro peut-il remplacer le dollar ?

Une politique pour la consommation. S'exprimant à l'occasion d'une journée "portes ouvertes" organisée par la banque centrale allemande, Jens Weidmann a expliqué que la faiblesse des taux d'intérêt irritait de nombreux épargnants allemands mais il a ajouté qu'elle visait à soutenir l'investissement et la consommation.

>> A lire aussi : La rigueur commence à payer… mais à quel prix ?

Des taux historiquement bas. La BCE a abaissé ses taux d'intérêt le mois dernier à de nouveaux plus bas historiques dans le cadre d'un nouveau plan censé stimuler le crédit et l'activité économique dans la zone euro, face à une inflation nettement inférieure à l'objectif que se sont fixé les autorités monétaires.

>> A lire aussi : La BCE baisse son taux directeur. Euh, ça change quoi ?

Une stratégie unanime. Le président de l'institution, Mario Draghi, a expliqué lors de sa conférence de presse mensuelle le 3 juillet que le Conseil des gouverneurs, dont Jens Weidmann est membre, avait affirmé "unanimement son engagement à recourir également à des instruments non conventionnels dans le cadre de son mandat s'il devenait nécessaire de continuer à répondre aux risques d'une période trop prolongée de faible inflation".

>> A lire aussi : Comment la BCE veut relancer l’économie (réelle)