La Bretagne devient une marque

  • A
  • A
La Bretagne devient une marque
La Bretagne va devenir la première région de France à bénéficier de sa propre marque.@ MAXPPP
Partagez sur :

Soucieuse de dynamiser son image, la Bretagne lance sa propre marque. Une première en France.

La Bretagne pourrait bien se trouver à un tournant économique. Jeudi, la région deviendra la première en France à bénéficier de sa propre marque partagée, à l’instar d’un produit ou d’une entreprise. Le projet a été calqué sur le modèle du Valais en Suisse, qui possède sa propre marque. De concert avec la Région, Anne Miriel, de l'Agence économique de Bretagne, a développé une stratégie de marketing territorial extrêmement ciblée, de manière à prendre en compte les spécificités du territoire. Elle la décrypte pour Europe1.fr.

La marque Bretagne n’est pas liée au tourisme

Il ne s’agit pas seulement, pour l’Agence économique de Bretagne, de développer « l’attractivité » touristique de la Bretagne, mais aussi de pousser certaines populations à s’enraciner à long terme dans la région, afin de perpétuer son rayonnement. Ainsi, développe Anne Miriel, l’objectif est d’attirer des "chercheurs, artistes, étudiants, industriels, ou encore cadres de haut niveau".

"L’attente est très forte économiquement", insiste la responsable. L’idée est de mettre en valeur une Bretagne "qui crée du lien, qui transforme", et apporte une "force dynamique", à l’instar des éléments naturels qui la bercent.

La Bretagne étudiée sous toutes les coutures

Le marketing territorial est une discipline qui existe depuis des années, mais la démarche marketing de la marque Bretagne, note Anne Miriel, est "globale" et "inédite". Pour aboutir à son élaboration, un cabinet spécialisé en "portraits de territoires" a longuement étudié la Bretagne comme une personne physique, dotée d’un vrai tempérament.

Des témoignages d’habitants, d’experts et de touristes ont été croisés, pour définir la perception qu’a le grand public de la région, "en bien ou en mal". A partir des conclusions de l’étude, un positionnement a été arrêté, basé sur plusieurs valeurs, dont "l’engagement" du porteur de la marque Bretagne et son "sens du collectif", au service de l’intérêt général.

Comment accéder à la marque?

La marque partagée Bretagne, conçue comme une "boîte à outils", est accessible tant aux entreprises collectives qu’aux particuliers (voir le site). Concrètement, pour porter la marque Bretagne, en utilisant son logo (voir ci-dessous), il faudra remplir un dossier de candidature, soumis directement à l’Agence économique de Bretagne. Le candidat devra montrer en quoi il entretient un lien fort avec la Bretagne, et de quelle manière il contribue à son rayonnement.

logo marque bretagne DR

© DR

Si le candidat reçoit une réponse positive, il obtiendra un "contrat de cession de licence" et signera un règlement d’usage, disant qu’on lui cède le droit d’utiliser la marque Bretagne, pour trois ans. Au-delà de cette période, on lui demandera un compte-rendu sur son utilisation de la marque, afin d’accepter ou non le renouvellement de sa licence.

Pour lancer la marque Bretagne, l’Agence économique de Bretagne a fait appel à plusieurs entrepreneurs et acteurs du monde universitaire. Des personnalités du monde de la culture ont aussi répondu présent, comme Alan Stivell et Nolwenn Leroy, la harpiste Cécile Corbel, ou encore les organisateurs du festival Etonnants-Voyageurs.