La Banque de France table sur une croissance de 0,5% au troisième trimestre

  • A
  • A
La Banque de France table sur une croissance de 0,5% au troisième trimestre
La Banque de France prévoyait une croissance de l'économie française de 0,5% au deuxième trimestre @ PHILIPPE LOPEZ/AFP
Partagez sur :

Ce chiffre devrait être atteint grâce à un rebond de la production industrielle en juin, qui "devrait continuer de croître en août".

La croissance française devrait atteindre 0,5% au troisième trimestre et croître ainsi au même rythme que lors des trois mois précédents, a indiqué mercredi la Banque de France dans sa première estimation.

Un rebond de la production industrielle. Selon l'institution monétaire, qui se base sur son enquête mensuelle de conjoncture auprès des chefs d'entreprise, ce chiffre devrait être atteint grâce à un rebond de la production industrielle en juin, qui "devrait continuer de croître en août".

L'économie française a déjà enregistré une croissance de 0,5% au deuxième trimestre, selon la première estimation de l'Insee publiée le 28 juillet, après une hausse du PIB de même ampleur au premier trimestre 2017. Une performance qui a conforté la prévision annuelle du gouvernement de 1,6%.

Des secteurs industriels en bonne forme. Le rebond de juillet dans la production industrielle a été "particulièrement marqué dans les secteurs de l'automobile, du plastique/caoutchouc et de la métallurgie", a souligné la Banque de France. "Les carnets de commandes sont bien garnis, les stocks de produits finis sont revenus à leur bas niveau de 2010", a-t-elle ajouté.

Des services "toujours dynamiques". Le secteur des services est, quant à lui, "toujours dynamique", même si les chefs d'entreprises tablent sur "une croissance modérée" au mois d'août. Dans le bâtiment, l'activité a continué de croître en juillet "tant dans le gros oeuvre que dans le second oeuvre", précise la Banque de France, qui s'attend à ce que l'activité progresse "légèrement en août".

Début juillet, le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, avait relevé sa prévision de croissance pour la France à 1,6% pour 2017 contre 1,4% auparavant.