L'usine Molex va être partiellement reprise

  • A
  • A
L'usine Molex va être partiellement reprise
Partagez sur :

Le fonds américain HIG a signé mardi matin pour la reprise partielle de l'usine de Villemur-sur-Tarn, a annoncé Christian Estrosi.

C'est l'un des grands conflits sociaux du printemps qui s'achève. Le fonds d'investissement américain HIG a signé mardi matin pour la reprise partielle de l'usine Molex a annoncé le ministre de l'Industrie, Christian Estrosi.

Pour un euro symbolique, Molex va céder à HIG l'usine de Villemur-sur-Tarn, les machines et les moules des produits en fin de vie. Avec l'aide de l'Etat, le fonds américain reprendrait à terme 60 à 70 salariés sur les 283 que comptaient le site du groupe américain spécialisé dans la connectique automobile. Cette solution est déjà critiquée par les syndicats, informés dès lundi de cette solution. Ils disent ne pas vraiment y croire et soulignent que seules 15 personnes continueront à travailler dans l'immédiat.

De fait, Christian Estrosi a balayé les critiques, estimant que tout était préférable à une fermeture totale : "Qu'est-ce qu'on veut, qu'on se batte pour qu'il y ait encore des activités industrielles dans les territoires de France demain, ou pas ?". Le ministre dit espérer que le site emploie à nouveau 200 à 300 salariés dans les trois ans qui viennent.

Le projet de reprise devait être présenté mardi matin aux salariés, menacés de licencicement depuis près de huit mois. Ils devront décider si le comité d'entreprise (CE) émet ou non un avis.

L'Etat fait pression depuis plusieurs semaines sur Molex pour qu'il accepte le plan de reprise de HIG Capital.