L’Oréal : Bettencourt appelée au départ

  • A
  • A
L’Oréal : Bettencourt appelée au départ
Liliane Bettencourt a été réélue pour quatre ans au conseil d’administration de L’Oéral le 22 avril dernier. Mais elle pourrait être contrainte de partir avant la fin de son mandat.
Partagez sur :

L'Association des Petits Porteurs Actifs veut le départ de la milliardaire au nom de son grand âge.

Ils sont 30.000 petits actionnaires de L’Oréal regroupés dans L'Association des Petits Porteurs Actifs. Et tous demandent désormais le départ de Liliane Bettencourt du groupe, géant du cosmétique. Ils ne veulent plus être pris en otages par les tensions entre la mère et la fille, et ils l’ont fait savoir au PDG de l’entreprise.

Ils ont donc donné mercredi 24 heures à Jean-Paul Agon pour décider la milliardaire à quitter le conseil d’administration du groupe, dans lequel elle a été réélue pour 4 ans le 22 avril dernier lors d’une assemblée général. Sinon, préviennent les petits actionnaires, leurs avocats engageront dès lundi prochain une procédure judiciaire visant à écarter l’héritière du géant du cosmétique. En s’appuyant notamment sur un dossier médical qui montre qu’elle n’a plus toutes ses facultés.

"Si elle a encore un soupçon d’intelligence…"

"Elle s’est retirée elle-même du jeu. Cette brave dame, elle a un certain âge. Je ne pense pas que les gens de plus de 80 ans puissent gérer une société multinationale. Je crois que tout le monde le comprend", explique à Europe 1 Me Didier Cornardeau, avocat des petits porteurs. "Je crois que Madame Bettencourt est assez grande. Si elle a encore un soupçon d’intelligence et si elle est bien conseillée, elle partira. Il faudrait que le PDG le comprenne et qu’il dise : ‘Mme Bettencourt, prenez votre retraite en Bretagne et laissez les actionnaires tranquille’."