L'Insee entrevoit une sortie de crise fin 2009

  • A
  • A
L'Insee entrevoit une sortie de crise fin 2009
Partagez sur :

En attendant la fin 2009, la croissance va chuter à -3% et le taux de chômage devrait bondir au-delà des 10%.

Le bout du tunnel ? Dans ses prévisions publiées vendredi, l'Insee envisage une fin de récession de l’économie française d’ici le quatrième trimestre 2009. Les statisticiens considèrent que le "paroxysme" de la crise mondiale a été atteint au premier trimestre 2009 et que des signes moins défavorables commencent à apparaître depuis quelques mois. "Cette sortie de récession n'est pas acquise", a toutefois déclaré Eric Dubois, chef du département de la conjoncture de l'Insee.

Car plusieurs signaux sont encore dans le rouge. A commencer par les chiffres de la croissance. Le produit intérieur brut baissera encore de 0,6% au deuxième trimestre et de 0,2% au troisième, avant une stabilisation au quatrième, prévoit l'Insee. Mais sur l’ensemble de l’année, la chute sera de -3%, une contre-performance inédite depuis 1949.

Autre source d’inquiétude : les chiffres de l’emploi. L'Insee prévoit une poursuite de la dégradation "rapide" du marché du travail. Le taux de chômage devrait grimper à 10,1% à Noël, soit son niveau d'avant les 35 heures. Près de 700.000 postes salariés devraient disparaître d’ici la fin de l’année. L'onde de choc de la crise sur l'emploi pourrait être se poursuivre même si l'activité économique commence à repartir.

Cette baisse de l'emploi et le ralentissement des salaires brut vont peser sur les revenus des ménages. Mais l'Insee s'attend à ce que la consommation continue de résister cahin-caha, grâce à une hausse de 1,1% du pouvoir d'achat des ménages, liée au coup de pouce aux prestations sociales, issu du plan de relance, et surtout à la baisse temporaire de l'inflation.