L'inflation en baisse sur un an : une première depuis 1957

  • A
  • A
L'inflation en baisse sur un an : une première depuis 1957
Partagez sur :

Ce repli agit "comme un facteur de soutien à la consommation dans le contexte difficile de la remontée du chômage", se réjouit Christine Lagarde.

Bonne nouvelle pour le pouvoir d'achat des ménages : l'inflation a baissé sur un an en France pour la première fois depuis 1957 au mois de mai. Les prix à la consommation ont reculé de 0,3% en mai par rapport au même mois de l'année dernière, a annoncé vendredi l'Insee, même s'ils ont augmenté de 0,2% par rapport à avril.

Ce "repli de l'inflation au cours des derniers mois reflète surtout l'influence de la chute du prix du pétrole" depuis la flambée des cours enregistrée à l'été 2008, explique la ministre de l'Economie, Christine Lagarde, dans un communiqué. Selon l'Insee, les prix des produits pétroliers sont en effet en recul de 26,1% par rapport à mai 2008, bien qu'ils affichent une légère hausse par rapport à avril (+0,4%).

Cette baisse "temporaire" des prix agit "comme un facteur de soutien à la consommation dans le contexte difficile de la remontée du chômage", se réjouit Christine Lagarde. Cela redonne "du souffle à un pouvoir d'achat qui en a décidément bien besoin", reconnaît l'économiste Alexander Law (Xerfi), pour qui "la désinflation actuelle est désormais le seul élément qui puisse apporter un peu de tonus à la consommation", traditionnel moteur de la croissance française.

Car la tendance actuelle est bien à une "désinflation" (reflux de l'inflation) de court terme, et non pas à une "déflation" durable, ce cercle vicieux de recul des prix et des salaires destructeur de l'économie et redouté par tous les gouvernements. Après une inflation moyenne de 2,8% en 2008, le gouvernement table cette année sur une hausse de seulement 0,4%.