L'industriel Yves Rocher est mort

  • A
  • A
L'industriel Yves Rocher est mort
Partagez sur :

L'industriel était parti de rien pour créer un groupe de cosmétiques qui porte son nom et compte aujourd'hui 15.000 salariés.

L'industriel français Yves Rocher, président du groupe de produits de beauté à qui il a donné son nom, est décédé samedi à Paris à l'âge de 79 ans, a annoncé une porte-parole du groupe.

L'industriel aujourd'hui "connu dans le monde entier" avait commencé son activité d'entrepreneur en cosmétiques après avoir hérité d'un commerce familial à La Gacilly (2.350 habitants), commune où il était né le 7 avril 1930.

Après avoir écoulé par petites annonces dansIci Paris une pommade contre les hémorroïdes dont une guérisseuse bretonne lui avait donné la formule, Yves Rocher fonde la célèbre marque de cosmétiques en 1959. Il appuie son développement sur le choix de "la beauté par les plantes", refusant tout produit de synthèse, et privilégie la vente à distance.

Il lance en 1965 un Livre vert de la Beauté, traduit aujourd'hui en plus de vingt langues, et ouvre un premier magasin en 1969. Il s'implante en Belgique l'année suivante.

C'était un "écologiste avant tout le monde", résume Bernard Angot, président de Bretagne international, organisme chargé de promouvoir le développement des entreprises bretonnes. "En créant des produits cosmétiques abordables et de qualité, il était très en avance sur son temps", souligne Bernard Angot, qui salue également les "qualités humanistes" de l'industriel.

Le Groupe Yves Rocher, présent dans une trentaine de pays, réalise un chiffre d'affaires de 2 milliards d'euros. Il emploie plus de 15.000 personnes, compte près de 2.000 magasins et revendique plus de 40 millions de clientes. Il regroupe les marques Yves Rocher, Daniel Jouvance, Dr Pierre Ricaud, Isabel Derroisné, Kiotis et Galerie Noémie, ainsi que les vêtements Petit Bateau.

Le président Nicolas Sarkozy a salué samedi la mémoire d'Yves Rocher, "grand industriel français, inventeur de la cosmétique à base de produits végétaux et pionnier de la vente par correspondance".

L'industriel avait laissé les rênes de son entreprise à son fils Didier en 1992, avant de les reprendre en janvier 1995 après la mort accidentelle de ce dernier. Bris Rocher, petit-fils d'Yves Rocher et vice-président depuis 2003, assumera la présidence du groupe, indique un communiqué du groupe.

Yves Rocher a en outre été maire DVD de la commune de La Gacilly pendant quarante-six ans, de 1962 à 2008, ainsi que conseiller général et conseiller régional. Jean-Yves Le Drian, président PS de la région Bretagne, a salué celui qui "par sa fidélité à ses racines, par sa ténacité et son génie inventif était devenu l'un des éléments constitutifs du patrimoine breton".