L'Europe s'attaque à la vaisselle chinoise

  • A
  • A
L'Europe s'attaque à la vaisselle chinoise
@ MAXPPP
Partagez sur :

L'UE a décidé de prendre des mesures anti-dumping sur des articles importés.

• La décision européenne. C'est une décision "importante et courageuse", juge les ministres français Arnaud Montebourg et Nicolas Bricq, dans un communiqué. L'Union européenne impose à partir de vendredi pendant six mois des mesures anti-dumping sur de nombreux articles importés de vaisselle chinoise en céramique.

L'enquête ouverte par la Commission européenne mi-février a déterminé que les marges de dumping sur les importations de vaisselle chinoise allaient de 17,6% à 58,8%. Elle a donc décidé d'appliquer temporairement des droits additionnels équivalents à titre provisoire.

"La vaisselle chinoise taxée jusqu'à 68%" :

"Ces mesures devront être pérennisées à l'issue de la période provisoire", ont souhaité dans un communiqué conjoint les ministres du Commerce extérieur Nicole Bricq et du Redressement productif Arnaud Montebourg. 

• Les chiffres d'un commerce en chute. Plusieurs dizaines de sociétés chinoises sont concernées par cette mesure initiée par les producteurs européens de vaisselle en porcelaine et en faïence. Leur plainte déposée le 3 janvier 2012 comportait des éléments de preuve de pratiques de dumping portant préjudice à ce secteur en Europe. Cette industrie "a vu depuis 2008 ses ventes chuter de 20%, dans un marché en repli de 12% seulement et sa part de marché sur le marché européen est maintenant réduite à 20,9%, contre 67% pour les importations chinoises".

Aujourd'hui, 25.000 emplois directs sont concernés au niveau européen et 1.600 emplois directs en France, ont relevé Nicole Bricq et Arnaud Montebourg. "A l'instar de nos principaux partenaires européens, la filière connaît de fortes difficultés", observent les deux ministres en rappelant que de nombreuses fermetures de sites ont eu lieu ces dernières années et que l'emploi est en baisse de 35% depuis 2007. 

• Ce n'est pas une première. La filière céramique est pour la France "un véritable enjeu de savoir-faire et d'emplois", ont souligné les ministres français. La France est le 6e producteur européen de cette industrie et représente près de 8% de la production européenne en volume pour environ 130 millions d'euros de chiffre d'affaires.

La bataille commerciale entre l'UE et la Chine concerne de nombreux produits. L'UE a notamment ouvert une enquête anti-dumping en septembre visant les panneaux solaires et des éléments de panneaux solaires importés de Chine.