L’euro s’effondre, pas d’inquiétude

  • A
  • A
L’euro s’effondre, pas d’inquiétude
@ MAXPPP
Partagez sur :

L’euro continue sa chute. Mais les économistes ne s’alarment pas.

La monnaie européenne poursuit sa chute libre… L’euro a évolué vendredi à des niveaux qui n’avaient pas été vus depuis fin octobre 2008, en chutant jusqu'à 1,2359 dollar. La monnaie unique a ainsi perdu plus d'1% de sa valeur depuis jeudi soir, et plus de 3% en une semaine.

"L'euro a échoué" ?

La raison de cet effondrement ? Les cambistes craignent que les problèmes de dette en zone euro ne pèsent à long terme sur la reprise économique en Europe, certains redoutant même un éclatement de l'unité monétaire. D’autant qu’un ralentissement de la reprise éloigne la perspective d'un relèvement des taux européens, alors que la Fed pourrait prochainement entamer un processus de resserrement de sa politique monétaire.

"De toute évidence, je pense que l'on peut dire que l'euro a échoué", a expliqué Paul Volcker, conseiller économique du président américain, jeudi. Mais malgré cette déclaration alarmistes, les économistes estiment que cette chute brutale n’est pas inquiétante. Car la monnaie européenne est toujours surévaluée. Car, lors de sa création, elle était évaluée à 1,15 dollar.

L'or, valeur refuge

La chute est loin d’être terminée, selon les spécialistes. Certains estiment que l’euro pourrait tomber jusqu'à 1,10 dollar cette année. Mais cette descente ne devrait pas être préjudiciable pour les économies européennes, estiment-ils. Bien au contraire. Simplement parce que lorsqu’un Etat est surendetté, il dévalue sa propre monnaie pour retrouver de la compétitivité face aux autres. Et cette baisse permet d'éviter dans la plupart des cas d'actionner les autres leviers pour sauver les économies nationales, notamment les baisses de fonctionnement des Etats et les hausses d'impôts. C’est ce qui arrive à l’Euro.

En attendant, les investisseurs se rabattent sur la valeur refuge par excellence : l'or. Le métal jaune bat des records historiques depuis une semaine et est monté vendredi jusqu'à 1.249,40 dollars, dépassant ainsi 1.000 euros et 857 livres sterling.