L'Etat s'apprêterait à céder 15% d'EDF

  • A
  • A
L'Etat s'apprêterait à céder 15% d'EDF
Le gouvernement a démenti l'information selon laquelle l'Etat s'apprêterai à vendre 15% d'EDF.@ REUTERS
Partagez sur :

Le syndicat CFE-CGC affirme que l'Etat s'apprête à vendre une partie de l'électricien. Montebourg et Sapin démentent "formellement" l'information.

La fédération CFE-CGC de l'énergie affirme mardi avoir appris "de sources concordantes" que l'Etat s'apprêterait à céder 15% d'EDF. La France détient pour l'instant toujours 84% de l'entreprise. "Selon des sources concordantes, l'État s'apprête à céder 15% du service public de l'électricité", écrit la CFE-CGC dans un communiqué. L'entreprise s'est pour l'instant refusée à tout commentaire. 

Le gouvernement dément. Le ministère des Finances, le ministère de l'Economie et l'Agence des participations de l'Etat (APE) ont de leur côté démenti ces informations. Le ministère des Finances a indiqué à l'AFP qu'il "démentait formellement", ajoutant : "cela ne vient de nulle part" et l'entourage du ministre de l'Economie a également démenti. L'Agence des participations de l'Etat a quant à elle qualifié ces informations de "rumeur infondée".

Fin avril, des informations de presse avaient déjà suggéré une vente par l'Etat d'une partie des 84% qu'il détient dans EDF pour renflouer Alstom, fleuron industriel français convoité par General Electric et Siemens.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460 (1)

RAPPORT - L'énergie nucléaire coûte de plus en plus cher

INFO E1 - Electricité : cette cagnotte dont vous ne profiterez pas

ZOOM - Centrales nucléaires : danger en cas de séisme ?