L’e-billet arrive dans les salles obscures

  • A
  • A
L’e-billet arrive dans les salles obscures
@ MAXPPP
Partagez sur :

Finies les files d’attente au cinéma, avec ce ticket dématérialisé qu’il faut juste faire valider.

Les collectionneurs des coupons de cinéma risquent d'être déçus. Depuis fin mars, il est possible de se procurer des e-billets. Gaumont-Pathé est le premier dans le secteur à proposer ces billets dématérialisés, sur le modèle de ceux commercialisés par les compagnies ferroviaires et aériennes. Tout sur leur fonctionnement, avec Europe1.fr.

Comment se procurer un e-billet ? Le principe est simple. Il suffit de se rendre sur le site de Gaumont-Pathé, de choisir la salle, le film et la séance et d’acheter en ligne le billet. Une fois fait, il suffit de l’imprimer.

Il est également possible de se procurer un e-billet de cinéma via un smartphone. Deux solutions : se rendre sur le site Internet pour mobile des salles Gaumont et Pathé ou sur l’application des diffuseurs, à télécharger au préalable. Une fois la séance choisie et payée, un SMS avec un code barre 2D est envoyé. Ce code barre électronique, unique pour chaque billet, permet aux salles d’éviter la fraude.

Et une fois au cinéma ? Oubliez les longues files d’attente devant les caisses. Avec l’e-billet, il suffit présenter votre ticket imprimé ou votre code barre 2D sur votre téléphone au personnel contrôlant les billets.

Pas d’inquiétude si votre mobile n’a plus de batterie ou que le SMS a été effacé, il y a une possibilité de retrouver le billet électronique acheté. Mais il vous faudra alors retirer votre place aux caisses ou aux bornes automatiques.

Pourquoi acheter un billet dématérialisé ? "Le premier intérêt du e-billet est d’éviter de faire la queue aux caisses ou aux bornes automatiques, ce qui réduit significativement le temps d’attente des spectateurs", explique le groupe Gaumont-Pathé à Europe1.fr. Ce que l’exploitant s’était fixé comme priorité.

Autre avantage : "l’e-billet a un effet coupe-file. Si l’on n’a pas acheté en avance son ticket, mais qu’il y a du monde à la caisse, il suffit de sortir son mobile pour prendre un e-billet, sans faire la queue", assure l’exploitant. Enfin, il est aussi possible d’annuler son e-billet, jusqu’à une heure avant le début de la séance.

"Les premiers testeurs se disent plutôt satisfaits", selon le groupe. Ce que confirme un cinéphile adepte du billet électronique depuis sa mise en place dans son cinéma et qui assure que "l’e-billet offre une liberté totale".

L’e-billet, un bénéfice pour le groupe ? A en croire un porte-parole de Gaumont-Pathé joint par Europe1.fr, le principe de ce nouveau service est simplement de "satisfaire les clients, en réduisant le temps d’attente en caisse". Pas question, assure-t-il, de licencier du personnel. S’il est vrai que le nombre de caissiers sera peut-être réduit à moyen terme, "leur temps de travail pourra être réalloué sur d’autres activités".

Concurrent de Gaumont-Pathé, UGC teste actuellement l’e-billet. Seuls les spectateurs de l’UGC Ciné Cité de Strasbourg ont accès à ce service depuis quelques jours, mais uniquement via leur ordinateur. Dès le 4 mai, il sera effectif sur le mobile. Tous les cinémas UGC européens devraient adopter ce nouveau format de ticket, d’ici l’été.