L’A380 d’Air France a traversé l’Atlantique

  • A
  • A
L’A380 d’Air France a traversé l’Atlantique
Partagez sur :

Il s’agissait du premier vol Paris-New York pour le très gros porteur construit par Airbus.

Ils étaient à bord du premier A380 d’Air France à relier Paris à New York. 538 passagers, des invités chanceux et des fans d’aéronautique qui se sont offert le voyage de leur vie. Le très gros porteur s'est posé vendredi à 13h07, heures locales, sous un ciel dégagé.

"C’était incroyable. C’est une machine extraordinaire. C’est un avion qui fait 570 tonnes et qui vole comme un vaisseau amiral. On sent une légèreté quand il vole, une stabilité extraordinaire, un silence paisible", a raconté juste après l’atterrissage Philippe Ledrans, l’un des passagers :

Philippe Ledrans, un fondu d'aviation qui, au quotidien, travaille le marbre dans sa petite PME des Yvelines, a particulièrement apprécié le "forum" qui permet aux passagers de chatter entre eux.

A l’intérieur de l’appareil, l’ambiance était à la fête. Un trio de jazz et deux prestidigitateurs avaient pris place à borde. L’arrivée de l’appareil sur le tarmac de l’aéroport JFK a été saluée par les salves des canons à eau de deux camions des pompiers de la plateforme aéroportuaire.

Après le vol inaugural de vendredi, Air France exploitera commercialement ce premier A380 à compter du 23 novembre. La compagnie européenne est la quatrième dans le monde à posséder le très gros porteur, après Singapore Airlines, Emirates et la compagnie australienne Qantas.