Kingfisher veut racheter Mr Bricolage

  • A
  • A
Kingfisher veut racheter Mr Bricolage
@ PHOTOPQR/LE TELEGRAMME
Partagez sur :

OPA – Le patron de Castorama et Brico Dépôt renforcerait sa présence en France en capitalisant sur le réseau de proximité de la marque.

Mr Bricolage et le britannique Kingfisher ont annoncé jeudi l'ouverture de négociations exclusives en vue d'un rachat du groupe français sur la base d'une valeur d'entreprise de 275 millions d'euros. Un accord préliminaire non engageant a été signé mercredi portant sur l'acquisition au prix de 15 euros par action de la totalité des titres Mr Bricolage détenus par ANPF (Association nationale des promoteurs du faites-le-vous-même, 41,9% du capital) et par la famille Tabur (26,2% du capital), soit 68,1% du capital, ont-ils fait savoir dans des communiqués séparés.

Développement local. Avec une part de marché de 12%, Mr Bricolage occupe la troisième place du secteur en France derrière le groupe Adeo (Leroy Merlin, Bricoman) et Kingfisher (Castorama, Brico Dépôt). "Pour Mr Bricolage SA, un rapprochement avec Kingfisher présenterait un intérêt tant en termes d'offre commerciale que de développement des réseaux, tout en préservant la culture d'indépendance et de proximité qui fait la force du groupe", a estimé le groupe français. "Dans ce cadre, certains magasins intégrés pourraient être transférés pour adopter l'enseigne Brico Dépôt", a-t-il ajouté, précisant également que les deux groupes souhaitaient poursuivre un développement basé notamment sur un réseau d'adhérents et d'affiliés.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

ATTRACTIVITE – Kingfisher promet des milliers d'emplois si...

INTERVIEW - Bientôt des visas express pour les investisseurs

LE POINT SUR LA SITUATION - Travail du dimanche : où en est-on ?