ISF : ils ont quitté la France en 2008

  • A
  • A
ISF : ils ont quitté la France en 2008
@ MAXPP
Partagez sur :

Un an après la création du bouclier fiscal, ils sont 821 redevables de l’ISF à avoir quitté le pays.

821 contribuables redevables de l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF) ont quitté la France en 2008, malgré l'instauration du bouclier fiscal à 50%, selon le Figaro.fr qui dit s'être procuré des chiffres du ministère du Budget. Pour autant, ils étaient 312 expatriés fiscaux à regagner la France la même année.

Efficacité du bouclier fiscal ?

En 2007, année où le bouclier fiscal plafonnait les prélèvements à 60% des revenus, 719 contribuables avaient quitté la France, soit moins qu'en 2008 où il a pourtant été porté à 50% des revenus. Le flux des départs était toutefois plus important avant la mise en oeuvre du bouclier fiscal en 2007, d'après Le Figaro.fr. Il relève qu’en 2006, 846 redevables de l'ISF s’étaient exilés.

Le gouvernement a toujours affirmé qu'il visait à favoriser le retour des capitaux expatriés et à dissuader le départ de nouveaux contribuables. Aucun chiffre n’avait filtré jusqu’à maintenant. "On a des indications de tendance", s'est bornée à affirmer dernièrement la ministre de l'Economie, Christine Lagarde. "Il y a beaucoup de gens qui, lorsqu'ils reviennent, ne viennent pas nous dire ‘Coucou, j'arrive !’", avait-elle dit.

Une faveur pour les plus riches

Le bouclier fiscal a été mis en place le gouvernement de Dominique de Villepin en 2006, avant d’être renforcé l’année suivante par la loi en faveur du Travail, de l'emploi et du pouvoir d'achat (TEPA). Cette mesure plafonne l'impôt à 50% des revenus. Elle a été largement décriée par la gauche, mais aussi par plusieurs personnalités de la majorité.

Ce dispositif a coûté 585 millions d'euros en 2009 et concerné 16 350 ménages, selon le ministre du Budget.