Inondations : le maire de Cannes demande un geste fiscal

  • A
  • A
Inondations : le maire de Cannes demande un geste fiscal
@ VALERY HACHE / AFP
Partagez sur :

David Lisnard, maire Les Républicains de Cannes, demande à l’Etat de réduire ou rééchelonner les impôts des habitants de la région.

INTERVIEW

Le chiffre donne une idée de l’ampleur des dégâts : les intempéries qui ont touché le Var et les Alpes-Maritimes les 3 et 4 octobre devraient coûter entre 550 millions et 650 millions d'euros aux assureurs, selon leur estimation du 9 octobre. Estimant que les impôts et autres taxes locales seront une ponction excessive dans ce contexte, le maire de Cannes demande au gouvernement de faire un geste fiscal.

"Demander d’acquitter l’impôt est indécent". "Je demande du bon sens, on ne demande pas l’aumône. On demande qu’on nous prélève un peu moins le temps de la réparation. A la fois pour les commerçants, les indépendants et notamment pour les privés et les particuliers. On a quand même des sinistres très lourds, plus du tout de logement, logement dévasté. Et se voir demander d’acquitter l’impôt sur le revenu alors qu’on n’a plus de revenus pour les indépendants, plus de logement pour de beaucoup d’habitants. Je pense que c’est indécent", a déclaré mercredi David Lisnard, maire Les Républicains de Cannes, au micro d’Europe 1.

"Et puis pour la collectivité aussi parce que nous avons rien que sur la commune de Cannes plus d’un an d’investissements et de réparations, je pense qu’on ne sera pas loin de 400 millions de dégâts sur la commune de Cannes", a-t-il ajouté. Et élu local d’ajouter : "je crois qu’il faut l’échelonner et que l’administration fiscale - mais cela, c’est une décision gouvernementale - fasse preuve tout simplement de pragmatisme, d’intelligence et de justice".