Impôts : qui va bénéficier du geste fiscal de Valls ?

  • A
  • A
Impôts : qui va bénéficier du geste fiscal de Valls ?
Invité du 20h de TF1 dimanche soir, Manuel Valls a promis à un geste fiscal pour quelque 650.000 ménages.@ MaxPPP
Partagez sur :

"CA SUFFIT" - Le Premier ministre a promis à quelque 650.000 ménages de sortir de l'impôt sur le revenu dès 2014. Mais pas que.

La hausse des impôts, "ça suffit" assure Manuel Valls. Invité du 20h de TF1 dimanche soir, le Premier ministre a promis un geste fiscal pour quelque 650.000 ménages modestes, et ce dès 2014.

650.000 foyers ne paieront pas d'impôts. Ces 650 000 ménages dont parle Manuel Valls, ce sont des petits contribuables qui n'ont pas vu leurs revenus augmenter d'une année sur l'autre… mais qui sont tout de même rentrés dans la catégorie de ceux qui paient 'impôt sur le revenu. D'après nos calculs, cela représente des ménages gagnant juste un peu plus que le Smic.

Selon nos informations, le geste dont parle le Premier ministre passera directement via une réduction d'impôt sur l'avis de septembre prochain. Ces foyers devraient donc tout simplement voir leur impôt sur le revenu 2014 annulé.

5 millions de contribuables paieront moins. Et Manuel Valls semble vouloir toucher plus large. La majorité travaille également sur une mesure concernant les personnes gagnant autour de "1,2" à "1,3 fois le Smic", a indiqué le chef du gouvernement dimanche. Ce qui représenterait, au total, 5 à 6 millions de foyers. Pour un célibataire, cela représenterait ainsi une baisse d'une centaine d'euros, et de 200 euros pour un couple gagnant 2,5 Smic.

Combien ça coûte ? Le gouvernement a annoncé une enveloppe de 500 millions d'euros. Mais selon nos informations, elle sera sans doute plus importante, pour atteindre près d'un milliard d'euros.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

Pour Valls, la hausse des impôts, "ça suffit"

INTERVIEW E1 - Des "coupes sévères" dans le budget de la Défense ?

IMPÔTS - Qui y gagne, qui y perd ?

DECRYPTAGE - Le prélèvement à la source expliqué par Martial You

ZOOM - Réforme fiscale : Ayrault persiste et signe