Immobilier : Paris a-t-il fini de flamber ?

  • A
  • A
Immobilier : Paris a-t-il fini de flamber ?
@ MAXPPP
Partagez sur :

Après une nouvelle année de forte hausse, 2012 pourrait marquer un changement dans l'ancien.

8.390 euros. C'est le prix moyen du mètre carré dans l'ancien dans la capitale en 2011. Cela représente une hausse sur l'année de 14,7% selon une étude de la Chambre des notaires de Paris-Ile-de-France et de l'Insee publiée jeudi.

"On va vers une baisse des prix"

Cependant, l'année à venir devrait marquer un net infléchissement, explique l'étude. Ce que confirme à Europe 1 Thierry Delesalle, de la Chambre des notaires. "On ne peut pas monter comme cela jusqu'au ciel. Il était temps que ça se calme. On va vers une baisse des prix. On a enregistré ce changement de tendance depuis trois mois, donc logiquement ça devrait baisser", assure-t-il, en se basant sur les statistiques.

Pour l'ensemble de la région Ile-de-France, le prix des logements anciens, maisons comprises, devrait connaître un recul compris entre 5% et 10% en 2012, ont indiqué les notaires de la région lors d'une conférence de presse. "On a remarqué qu'à chaque fois que ça baissait, ça ne baissait pas de plus de 10% par an", précise Thierry Delesalle, qui a pu s'apercevoir que les prix "baissent moins qu'ils n'augmentent". "On ne peut pas raisonnablement penser que ça va s'écrouler de 15 ou 20%", redit-il.

Une rupture de hausse soumise à condition

La rupture durable "avec le long cycle haussier "est toutefois soumise à conditions : que "la construction neuve s'accélère durablement en Ile-de-France pendant plusieurs années", précisent-ils.

La France entière a connu une année 2011 en hausse. La hausse des prix anciens sur l'ensemble du territoire a été de 4,3%, selon l'Insee. La hausse atteint 6,7 pour les appartements, contre 2,6% pour les maisons.