Immobilier : nouveau record de logements anciens vendus en 2017

  • A
  • A
Immobilier : nouveau record de logements anciens vendus en 2017
@ PASCAL PAVANI / AFP
Partagez sur :

Ce record de 2017, établi à 968.000 ventes, a été en partie possible par les taux d'intérêts très bas. 

Le marché immobilier ancien, favorisé par des taux d'intérêt très bas, a établi un nouveau record historique avec 968.000 ventes en 2017, soit 120.000 de plus que le précédent plus haut, enregistré l'année d'avant.

"Équivalent au début des années 2000". "Rapporté au stock de logements disponibles, qui augmente d'environ 1% par an, la proportion de ventes devient équivalente à celle du début des années 2000", commentent les notaires de France, dans un communiqué publié jeudi.

Hausse des prix de 4%. De leur côté les prix ont augmenté de 4% l'an dernier, une hausse "principalement tirée par les appartements" dont les prix progressent de 5%, contre 3,2% pour les maisons, selon les statistiques compilées par les notaires et l'Insee. Au quatrième trimestre comparé au troisième, les prix ont augmenté de 1%, avec une hausse toujours plus forte pour les appartements (+1,2%) que pour les maisons (+0,9%) - un marché plus restreint, aux prix plus fluctuants. En Île-de France, la hausse des prix des logements anciens s'est poursuivie sur les derniers mois de l'année, avec une progression de 1,1% comparé au troisième trimestre, précisent les notaires. Sur un an, cette hausse des prix accélère également pour atteindre +5,1%, une hausse toujours plus forte pour les appartements: +5,9% et même +8,6% à Paris où les prix s'envolent, mais qui touche aussi les maisons (+3,3%).

En province, les prix des logements anciens progressent de 1% au dernier trimestre 2017, comparé aux trois mois précédents. Sur un an, les prix "s'accroissent de façon moins marquée qu'en Île-de-France, malgré une accélération", pour augmenter de 3,5%. Et comme en région francilienne, la hausse est plus importante pour les appartements (+4,2%), que pour les maisons (+3,1%).