Immobilier : les taux d’intérêt ne devraient plus baisser

  • A
  • A
Immobilier : les taux d’intérêt ne devraient plus baisser
@ MAXPPP
37 partages

Selon les informations d’Europe 1, la baisse spectaculaire des taux des prêts immobiliers devrait s’arrêter, car le secteur bancaire craint de se mettre en danger.

A-t-on atteint le taux plancher ? Aujourd’hui, pour un emprunt sur quinze ans, les banques proposent en moyenne un taux légèrement supérieur à 2%. Du jamais vu avec une baisse d’un point en un an. Mais selon les informations d’Europe 1, les banques, qui se livrent depuis plus d’un an une guerre commerciale sans merci autour des prêts immobiliers, ne baisseront plus leurs taux d’intérêts. >> LIRE AUSSI – Immobilier : Pourquoi de telles disparités entre les régions ?

Pourquoi les taux sont-ils si bas ? Si les banques pratiquent des taux aussi intéressants aujourd’hui, c’est parce qu’elles sont soumises à une rude concurrence. Elles se sont toutes engagées dans une course à la baisse pour attirer de nouveaux emprunteurs, le meilleur moyen pour elles de se constituer un nouveau portefeuille de clients.  "La descente des taux des prêts immobiliers à des niveaux qui ne s'étaient encore jamais observés par le passé fait écho à une diminution sans précédent du coût des ressources", affirme l’Observatoire Crédit Logement. "Sur le marché de l'ancien, la baisse des taux intervenue depuis fin 2011 (-1,58% au total), équivaut à une baisse des prix de 14,5%", calcule l’organisme dans son étude. 

>> LIRE AUSSI – L’acheteur moyen est plus riche et a vieilli

Pourquoi ils ne baisseront plus ? Si ces taux d’intérêts exceptionnellement bas sont une bonne nouvelle pour les ménages, ils le sont moins pour le secteur bancaire, et pour la Banque de France, qui a récemment tiré la sonnette d’alarme. En baissant les taux, les banques ont dangereusement réduit leurs marges, ce qui peut entamer leurs futurs rendements et déstabiliser le secteur. Conclusion : candidats à l’accession à la propriété, il est temps d’acheter !